Mike Ribeiro a réglé ses problèmes légaux à l’amiable

Ribeiro

[oboxads]

Mike Ribeiro faisait face à une poursuite civile de la part d’une ancienne nanny qui l’accusait de l’avoir agressé sexuellement. Cette poursuite ne l’a toutefois pas empêché de recevoir un contrat de 2 ans d’une valeur de 7 M$ de la part des Preds de Nashville une saison après avoir été racheté par les Coyotes de l’Arizona, qui avaient cité des problèmes de comportement pour expliquer cette décision.

Pendant cette saison, Ribeiro a été le 2e meilleur pointeur des Prédateurs avec 15 buts et 47 passes en 82 rencontres. Il a ajouté 5 points en 6 matchs de séries contre les futurs champions de la Coupe Stanley.

Jeudi, on a appris qu’il avait réglé cette poursuite civile à la suite d’une séance de 8 heures avec un médiateur le 6 juillet dernier. Les détails de l’entente ne sont pas publics, mais on imagine qu’il a dû signer un gros chèque pour se sortir du trouble.

Si c’est le cas, il s’en tire bien puisque depuis l’incident Ray Rice, ce genre de dossiers causent pas mal plus de problèmes aux athlètes professionnels. C’est particulièrement vrai pour les gars qui, comme Ribeiro, sont en fin de carrière et ont une mauvaise réputation lorsqu’ils ne portent pas l’uniforme. Même si sa réputation ne se remettra jamais de cet incident, c’est un faible prix à payer pour l’attaquant de 35 ans.

Via Puck Daddy