Mike Babcock ne veut pas négocier son prochain contrat pendant la saison

babcock

[oboxads]

Mike Babcock pourrait être un nom que l’on retrouvera souvent dans les rumeurs l’an prochain. En fait, ça a déjà commencé. Le coach des Wings n’a qu’un an à son contrat avec l’organisation et si jamais cette entente venait à échéance, il serait certainement un des agents libres les plus en demande.

C’est rare qu’un entraîneur attire autant d’attention, mais Babcock n’est pas n’importe quel coach. Il a le 3e plus gros % de points obtenus parmi les entraîneurs qui ont coaché plus de 500 matchs dans la ligue. Les gars devant lui sont Toe Blake et Scotty Bowman, donc on parle d’une belle compagnie. C’est sans parler de ses médailles d’or au championnat mondial junior, au championnat mondial et aux Olympiques ou de sa Coupe Stanley. Bref, Babcock est un entraîneur de qualité et si les Wings le laissent aller, ce serait très intéressant.

Lundi, il a parlé de sa situation contractuelle avec les médias qui lui parlaient après le départ de Tom Renney. Babcock a été clair; il ne veut pas négocier pendant la saison. Il a mentionné que si ce n’était pas fait pendant la saison morte, il allait attendre après l’élimination de l’équipe pour régler ça.

Le laisser se rendre si près de la fin de son entente serait un gros risque pour les Wings. Rendu là, Babcock serait peut-être tenté de se rendre jusqu’au marché pour voir les offres qu’ils recevraient. Après tout, plusieurs équipes pourraient faire de lui un homme très riche si on se rend jusque-là. Ken Holland va certainement tout faire pour ne pas s’y rendre…