Miguel Montaño de l’Impact victime de racisme de la STM; réplique avec une plainte et traite Montréal de raciste

Rumeurs
Miguel-Montano-impact-montreal
Miguel-Montano-impact-montreal

Ce matin, le joueur de soccer de l’Impact de Montréal Miguel Montaño a voulu s’acheter un billet de metro. Selon sa version et celle de son coéquipier Hassoun Camara, les deux employés de la STM ont refusé de lui vendre un ticket de transport à cause qu’il ne l’a pas fait en français. Le joueur de l’Impact a donc déposé une plainte pour racisme à la STM.

Cette histoire a relativement brassé sur les réseaux sociaux puisque Miguel Montaño a fermé son compte Twitter. On raconte qu’il nous a traité de raciste via Mount-Royal Soccer.

Pensez-vous que les employés de la STM vont recevoir une dure sanction? J’en doute. Si les chauffeurs d’autobus ont le droit de conduire en faisant leur rapport… En tout cas, imaginez si cet incident était arrivé à un ex-entraineur unilingue du Canadien…

Dans le même ordre d’idée, ça brasse pour l’Impact aussi sur le terrain. Voici ce qui s’est passé à l’entrainement vendredi dernier via SoccerPlus:

Tout aurait commencé lorsque Miguel Montano a foncé au but avec le ballon. Le jeune gardien de l’Académie qui participait à cette séance d’entraînement a plongé pour stopper le ballon et Montano aurait laissé traîner le pied pour atteindre le gardien au visage.

Très près de la scène, Jeb Brovsky serait venu bousculer Montano et ce dernier lui aurait envoyé trois coups de poing rapides. Matteo Ferrari serait rapidement intervenu pour séparer les deux hommes, mais le mal était fait.

Le capitaine Davy Arnaud se serait ensuite précipité sur les lieux en criant à Montano, lui demandant pourquoi il avait fait cela. Le Colombien aurait répondu par la bouche de ses canons en l’atteignant à la mâchoire d’une solide gauche.

Ferrari aurait de nouveau joué les arbitres pour séparer les deux hommes et Jesse Marsch aurait demandé à son attaquant réserviste de prendre les chemins du vestiaire.

« Ta gueule parce que tu es prochain », lui aurait lancé Montano, visiblement hors de lui.

Ce n’était là que la première ronde d’une journée plutôt mouvementée…

Une fois le jeu repris, Justin Braun en possession se serait fait narguer par un Felipe qui lui plaçait des coups dans les chevilles pour tenter de lui soutirer le ballon.

Le grand Américain se serait arrêté pour regarder Felipe droit dans les yeux et lui promettre de lui faire un mauvais parti s’il continuait de lui frapper les chevilles. Comme s’il n’avait rien compris, Felipe aurait poursuivi son petit manège et le souffre-douleur des partisans de l’Impact aurait ramassé le petit brésilien par le fond de culotte pour le projeter au sol.

Une mêlée s’en serait suivie.

Comme si cela ne suffisait pas encore, Braun aurait été impliqué dans la troisième et dernière ronde de cette séance. Fonçant avec le ballon vers le filet, le numéro17 aurait été taclé par-derrière par Bernardo Corradi. Ce geste serait peut-être passé inaperçu dans un autre contexte, mais là les esprits étaient pas mal échauffés.

Une autre mêlée aurait éclaté.

Jesse Marsch a décrété la fin des hostilités et l’arrêt de l’entraînement.

Avec des histoires du genre, ça ne sera pas facile de re-convaincre Del Piero de venir à Montréal. Ce n’est guère mieux à Toronto. Les joueurs du Toronto FC se sont battus dans un bar. Ils ont essayé de se sauver de la police, mais ils ne courent pas assez vite… Plus de détails sur le Toronto FC Bar Fight ici.