Christophe Perreault

Matthew Tkachuk s’introduit dans la discussion pour le 3e choix du repêchage

Depuis un bon moment déjà, les spécialistes du repêchage disent que l’encan amateur de 2016 commencent vraiment au 4e rang parce qu’on connait déjà l’ordre des 3 premiers joueurs (Matthews, Laine et Puljujärvi). Dans son 30 thoughts de mercredi, Elliotte Friedman a toutefois ouvert la porte vers un autre joueur qui pourrait se glisser sur ce podium.

Il s’agit de Matthew Tkachuk, qui vient de marquer le but gagnant de la Coupe Memorial en prolongation contre les Huskies de Rouyn-Noranda. Même s’il évolue avec deux bons espoirs de la LNH (Mitch Marner et Christian Dvorak) et que ça a probablement gonflé ses chiffres, les dirigeants de la LNH sont en train de tomber en amour avec le joueur. On peut comprendre pourquoi avec 8 points en 4 matchs à la Coupe Memorial après une saison de 107 points en 57 matchs et 40 autres points en séries.

Dans son texte, Friedman écrit que Matthew Tkachuk est en train de gagner du momentum grâce à ces chiffres, mais aussi à son style de jeu. Les équipes de la LNH (particulièrement les Blue Jackets qui repêchent au 3e rang) raffolent des attaquants de puissance. L’informateur a ajouté que le fils de Keith est solide en entrevue et qu’il excelle dans ce contexte, ce qui l’aide certainement.

Friedman a précisé que les chances qu’ils glissent au 5e rang étaient infimes (en passant, il a écrit que plusieurs équipes croient que les Canucks aiment bien Pierre-Luc Dubois) parce qu’Edmonton serait content de le repêcher s’il est disponible et qu’ils n’échangent pas le choix. D’ailleurs, les Oilers adorent cette hausse de la valeur de Tkachuk puisque ça augmente aussi la valeur de leur 4e sélection, qui est disponible sur le marché des échanges depuis la loterie.

Tout ça nous rappelle à quel point le timing est important dans ce processus. Après le championnat mondial junior, n’importe qui qui aurait suggéré que Puljujärvi avait des chances de glisser en dehors du top 3 se serait fait ridiculiser. Le Finlandais a été le meilleur pointeur de cette compétition avec 17 points en 7 matchs. Il a aidé son pays à gagner ce tournoi, mais comme c’était en janvier, les accomplissements récents de Tkachuk semblent suffisants pour créer un débat vers la fin du top 3.