Marc Bergevin essaie de se faire de la place à l’attaque

Embed from Getty Images

Les Canadiens étaient le focus du point 6 d’Elliotte Friedman dans son 31 thoughts de mardi. Ça n’a pas fait un tollé énorme puisque ce n’était pas une grande surprise, mais c’est quand même intéressant puisque ça confirme que l’on devinait par rapport à ce qui se trame dans les bureaux du Canadien actuellement.

Selon Friedman, le Canadien veut bouger un attaquant présentement. Il a poursuivi en disant que Nick Suzuki poussait pour un poste et que même s’il avait été renvoyé à Laval, Jake Evans le fait aussi. Même Ryan Poehling sera à surveiller lorsqu’il sera rétabli de sa commotion et s’ils veulent jouer dans la LNH, il faut faire de la place aux jeunes.

Il y a présentement 17 attaquants en santé au camp du Tricolore et après Varone ainsi que Weise, ça devient plus difficile d’imaginer les joueurs qui se rendront à Laval (que ce soit en passant au ballottage auparavant ou non). En faisant une place ou deux, Marc Bergevin se rendrait donc la job un peu plus facile, mais la vérité, c’est que personne ne se cherche des joueurs actuellement et c’est souvent à ce stade-ci de l’année que tout le monde aime son personnel. C’est ce qui fait en sorte qu’autant de joueurs passent au ballottage et que c’est difficile de trouver une nouvelle destination pour un gars comme Charles Hudon par exemple.

Dans le même point, Friedman a relancé une rumeur qui semble exister depuis son arrivée en ville en soulignant que Jonathan Drouin avait eu le plus petit temps de glace chez tous les attaquants contre les Leafs lundi soir. L’informateur a conclu son point en disant que c’était déjà quelque chose à surveiller. Il reste quatre saisons à son contrat qui comporte un impact de 5,5 M$. L’attaquant québécois a aussi égalé son sommet en carrière avec une récolte de 53 points l’an passé.