Les Sharks et le Wild auraient une entente pour Devan Dubnyk

Embed from Getty Images

Le marché des gardiens est au ralenti présentement, mais on pourrait voir un autre cerbère bouger sous peu. Selon Michael Russo, les Sharks et le Wild auraient conclu un échange impliquant Devan Dubnyk.

Le problème, c’est que Devan Dubnyk a une clause de non-échange partielle, qui est plus facile à manipuler pour un gardien. C’est donc dire qu’il n’avait pas listé les Sharks dans sa liste de 19 équipes auxquelles il accepterait d’être échangé à cause de leur besoin évident devant le filet.

En effet, lors de la dernière saison, seuls les Red Wings (88,6%) ont conservé un pire % d’arrêts que les Sharks (89,5%). Ça a été un facteur important dans leur saison très décevante qui a souri aux Sénateurs.

Russo croit toutefois qu’il finira par accepter, mais il y a des enjeux familiaux à régler avant d’officialiser le tout.

Il reste un an au contrat de Dubnyk, qui sera agent libre sans restriction à la fin de celui-ci. Il est supposé avoir un impact salarial de 4,33 M$, mais un salaire de 2,5 M$. Il avait perdu son poste de partant l’an passé au Minnesota avec son pire % d’arrêts depuis son arrivée avec le Wild à 89%. Les Sharks espèrent donc qu’il sera en mesure de se relancer en compagnie de Martin Jones.

On se rappelle que Dubnyk avait été une option considérée par le Canadien avant l’acquisition de Jake Allen.