Les Sabres offriraient environ 1,75 M$ de plus par année à Babcock que les Red Wings

Babcock Holland

[oboxads]

Mike Babcock devrait annoncer sa prochaine destination demain. Alors qu’on approche de la date limite, cette course semble être principalement entre les Sabres de Buffalo et les Red Wings de Detroit. Les deux équipes comptent sur des bonnes banques d’espoirs et le coach a déjà travaillé avec les deux DG, ce qui est important pour lui.

Les Wings semblaient avoir l’avantage par rapport aux Sabres puisqu’ils sont meilleurs présentement et que la famille du coach y est déjà installée. Par contre, le problème à Detroit semble être financier. À la fin de ce processus, Babcock voulait être l’entraîneur le mieux payé tout en montant la barre salariale pour les autres coachs, qui sont sous-payés par rapport aux autres sports majeurs.

La direction de Detroit voulait faire de lui le coach le mieux payé, mais elle n’était pas prête à le payer 5 millions, ce qui était le prix suggéré. L’offre des Wings serait d’une durée de 4 ans et elle comprendrait un salaire annuel de 3,25 M$.

Si l’on se fie au Buffalo News, les Sabres ont l’avantage à ce niveau puisqu’ils ont fait une offre qui paierait Babcock autour de 5 millions par année. On savait que Terry Pegula avait les poches bien remplies et cette offre le prouve. La différence entre ces deux offres (1,75 M$) est pratiquement l’équivalent du salaire de Babcock cette saison (2 M$).

La reconstruction de Buffalo est encore un gros obstacle pour obtenir le coach, mais si Babcock a vraiment aimé ce qu’il a vu de Jack Eichel pendant qu’il était au championnat mondial pour voir Dylan Larkin, ce salaire de 5 millions pourrait être vraiment attirant.