Les Penguins et le Wild discuteraient d’un échange impliquant Phil Kessel et Jason Zucker

Embed from Getty Images

Comme on est dans la pause avant la finale de la Coupe Stanley, les rumeurs commencent à faire surface et elles ne concernent pas seulement les futurs agents libres. On entend également parler de transaction et il y en a une potentielle qui a fait surface à deux endroits jeudi.

Tout d’abord, c’est Elliotte Friedman qui en a parlé dans son podcast, mais jeudi après-midi, Josh Yohe de l’Athlétique en a rajouté. Selon lui, les Penguins et le Wild discuteraient présentement d’une transaction impliquant Phil Kessel et Jason Zucker. La proposition est sur la table depuis quelques jours, mais elle est présentement retenue par Phil Kessel, qui a le droit de veto à cause de sa clause de non-échange limitée.

Les Penguins assumaient que Phil Kessel aurait voulu jouer au Minnesota puisqu’il était là-bas lors de sa seule saison dans la NCAA. Par contre, il n’est pas certain et il est présentement en train de faire ses recherches par rapport à l’équipe, notamment auprès de Ryan Suter, qui est un ami de longue date.

On ne sait pas s’ils sont inclus dans la dernière proposition, mais Yohe a également écrit que les deux clubs se sont parlés de Jack Johnson et Victor Rask, qui déçoivent malgré des contrats imposants.

Kessel est évidement le gros nom de la transaction, lui qui a failli gagner le Conn Smythe de 2016 en plus de récolter 303 points en 328 matchs avec les Penguins. Il a aussi 110 buts pendant ses quatre saisons à Pittsburgh. Le problème est qu’il est un gars particulier et éventuellement, il finit par se faire échanger. Son parcours semble être terminé avec les Penguins. S’il refuse de se rendre au Minnesota, il faudrait surveiller les Coyotes dans ce dossier.

Jason Zucker n’est toutefois pas un mauvais joueur loin de là. Il a un impact salarial de 5,5 M$ pour les quatre prochaines années et c’est probablement pour ça qu’il est disponible. Il aurait d’ailleurs été dans des discussions d’échange avec les Golden Knights, les Flames et les Coyotes. Il a pris un pas de recul cette année après une récolte de 64 points lors de la saison précédente, mais il a quand même marqué plus de 20 buts au cours des trois dernières saisons. À 27 ans, il risque aussi moins de frapper le mur que Kessel, qui est rendu à 31 ans.