Les Panthers parleraient à Vadim Shipachev

Les Panthers de la Floride semblent tout simplement incapables d’arrêter de signer des nouveaux contrats. Après avoir ajouté 2 agents libres à la ligne bleue (Yandle et Demers) en plus de prolonger les contrats de 3 jeunes joueurs (Ekblad, Trocheck, Smith), la direction des Panthers serait maintenant à la poursuite de Vadim Shipachev.

L’attaquant russe de 29 ans a attiré pas mal d’attention au championnat mondial où il a récolté 18 points en 10 rencontres. Ça suivait une saison de 17 buts et 43 passes en 54 matchs dans la KHL où il a également récolté 7 buts et 9 passes en 15 matchs de séries. Bref, le capitaine du SKA Saint-Pétersbourg semblait trop fort pour la KHL et les rumeurs mentionnaient qu’il était intéressé par un passage en Amérique du Nord.

Ces rumeurs se sont toutefois calmées au début du mois de juin alors qu’il a signé un nouveau contrat avec son organisation en Russie. Par contre, elles ont refait surface vers la fin du mois peu après la signature de Pavel Datsyuk avec le SKA Saint-Pétersbourg, donc son statut pour la LNH est toujours en doute.

Les Panthers ne sont pas les seuls à avoir été liés à Vadim Shipachev cet été. Le Canadien de Montréal était aussi dans cette course. Par contre, après les signatures de la dernière semaine, ce serait surprenant que Marc Bergevin soit de retour dans cette course puisqu’il n’est qu’à 2 contrats de la limite de 50 et qu’il doit encore signer Danault. Comme les DG détestent habituellement se rendre à 50, ce serait surprenant que le Canadien ajoute un nouveau contrat.

Pour ce qui est des Panthers, ils étaient dans la course pour Alexander Radulov, ce qui nous laisse croire que c’est le genre de risque qu’ils n’ont pas peur de prendre. Ils ne pourraient pas signer Vadim Shipachev à trop long terme à cause de leurs joueurs qui vont recevoir des augmentations salariales l’an prochain (Ekblad, Smith et Huberdeau), mais ils ont plus de 3,7 M$ de libre sous le plafond et ils peuvent probablement faire disparaître le contrat de Dave Bolland pendant la saison.

Via Harvey Fialkov