Les Panthers nient avoir demandé à Keith Yandle de lever sa clause

L’une des notes les plus surprenante dans le 30 thoughts d’Elliotte Friedman en fin de semaine était celle qui parlait des Panthers qui auraient demandé à Keith Yandle de lever sa clause de non-mouvement pour le repêchage d’expansion. C’était surprenant puisqu’il a signé l’été passé et qu’il a encore de la valeur sur le marché malgré son contrat onéreux.

Et bien, cette note a même surpris les Panthers qui ont nié le tout via un journaliste local, George Richards. Ils lui ont dit qu’ils n’ont jamais demandé au défenseur lever sa clause de non-mouvement pour le repêchage d’expansion. Comme les listes deviennent publiques dans moins d’une semaine, ce serait très étrange de leur part de mentir à ce propos.

Cette décision fait en sorte que des gars comme Mark Pysyk et Alex Petrovic risquent d’être disponibles pour les Golden Knights. Ce n’est pas idéal pour les Panthers, mais il y a des pires situations ailleurs dans la ligue et ça ne vaut pas la peine d’aliéner ou de risquer Keith Yandle.

Avec un impact salarial de 6,5 M$, ce dernier est probablement surpayé, mais ce n’est pas la fin du monde et il a quand même obtenu 41 points lors de sa première saison avec les Panthers. C’est donc certainement un défenseur qui peut contribuer dans la LNH et comme il en manque partout dans la ligue, ça aurait bizarre de le laisser partir pour rien si peu de temps après l’avoir ciblé si clairement dans le marché des joueurs autonomes l’an passé.