Les Oilers confirment le retour de Peter Chiarelli

Embed from Getty Images

Les Oilers ont annoncé une conférence de presse avec le président de l’équipe Bob Nicholson jeudi après-midi, mais ils n’avaient pas spécifié le sujet. Ça avait donné un peu d’espoir aux partisans de l’organisation, qui sont extrêmement frustrés après la saison d’Edmonton, mais ils ont été encore plus déçus parce que Nicholson a seulement annoncé que Peter Chiarelli allait être de retour.

Il garde ses titres de DG et président des opérations hockey, mais Todd McLellan n’a pas eu la même sécurité d’emploi alors que le président a mentionné qu’ils étaient encore en processus d’évaluation de ce côté et ils n’ont pas pris de décision. Ça ressemble donc un peu à la situation de Guy Boucher à Ottawa et ça semble être quelque chose de plus en plus fréquent dans la LNH puisque Dallas est une autre organisation où le mystère plane derrière le banc.

Dans le cas de McLellan et Boucher, leur contrat pourrait les sauver alors qu’il reste encore une saison à l’entente de Boucher. Pour sa part, McLellan a toujours 6 M$ sur son contrat qui lui sera payé au cours des deux prochaines saisons. Il faut donc vraiment être certain avant de congédier.

Pour revenir à Peter Chiarelli, c’est un peu surprenant de le voir revenir après cette saison qui a été tout simplement catastrophique pour lui. Non seulement les Oilers ont manqué les séries dans la dernière année du contrat de recrue de McDavid, mais l’équipe a besoin d’aide sur les ailes après avoir bougé Jordan Eberle et Taylor Hall ainsi qu’à la défense où Oscar Klefbom serait disponible après avoir joué malgré une blessure cette saison.

Lorsqu’on ajoute ça aux grosses saisons de Taylor Hall, Tyler Seguin et Blake Wheeler, tous échangés par Chiarelli, ça donnait beaucoup de munitions à ses détracteurs. C’est sans parler de Milan Lucic, qui est sous contrat pour 6 M$ par année jusqu’en 2023 même s’il n’a récolté que 34 points en 82 parties. Bref, Chiarelli n’aura pas beaucoup de marge de manœuvre malgré son retour et les Oilers pourraient connaître un autre été très chargé.