Les Jets auraient offert Nik Ehlers aux Hurricanes

Embed from Getty Images

Les Jets sont en mode nettoyage. Il leur manque de l’argent pour signer tous les joueurs qu’ils veulent. Ça fait en sorte que même si Trouba a été échangé lundi soir, il ne sera peut-être pas le dernier à quitter. Frank Seravalli, qui s’occupe du tableau des joueurs possiblement échangés pour TSN, en a listé deux mardi.

L’un d’entre eux est Mathieu Perreault, que les Jets voulaient jumeler à Trouba, pour sortir son contrat de l’organisation. Ce serait une décision étrange puisque le Québécois est encore capable d’offrir de bons services à une équipe. Je comprends qu’il a un impact de 4,125 M$ pour les deux prochaines saisons, mais c’est loin d’être ridicule pour un joueur comme lui. Il a le droit de lister cinq équipes auxquelles il n’accepterait d’être échangé, donc il contrôle un peu son marché, mais c’est le genre de joueur qui pourrait attirer de l’intérêt.

Ceci étant dit, ce ne serait rien à côté de l’autre joueur listé par Seravalli. Il s’agit de Nikolaj Ehlers, qui vient au cinquième échelon de cette liste. Ce n’est pas la première fois que l’on voit son nom faire surface et c’est surtout parce que l’équipe semble s’être convaincu que ce n’est pas un joueur de séries. Il faut dire qu’il n’a pas eu de point cette année en six matchs et qu’il n’a toujours pas marqué de but en 21 parties en carrière. C’est quand même un gars qui avait récolté 59 points en 30 matchs de séries avec les Mooseheads de Halifax dans la LHJMQ. Ce n’est pas la même chose, mais ce n’est pas un pattern qui s’est continué toute sa carrière non plus.

C’est un problème pour les Jets parce qu’il aura un impact de 6 M$ jusqu’en 2025. C’est donc pour ça qu’ils voudraient s’en départir et selon Seravalli, ils l’auraient offert aux Hurricanes pour l’un de leurs défenseurs droitiers. On peut présumer que c’est Brett Pesce puisqu’il a le contrat le plus raisonnable pour une équipe qui doit suivre un budget. Il aura un impact de 4,025 M$ jusqu’en 2024. C’est certainement attirant pour les Jets et c’est ce qui explique pourquoi le nom de Nik Ehlers recommence à faire surface.