Les Jackets sont les seuls dans la LNH à devoir faire une escale lorsqu’ils voyagent dans l’Ouest

Jackets

Le début de saison difficile des Blue Jackets se poursuivra en Californie cette semaine alors qu’ils feront face aux Sharks, aux Kings et aux Ducks. Ce voyage est pas mal plus long que ce qu’ils font habituellement lorsqu’ils se promènent dans la division Métropolitaine, mais au moins, ils le font moins souvent depuis le réalignement des divisions.

C’est une très bonne chose pour eux puisque leur système de transportation est problématique. Ils sont l’une des rares équipes qui utilisent un avion privé (avec les Coyotes, Panthers, Sharks et Red Wings) au lieu d’un système de vol nolisé. C’est ainsi parce qu’après la première saison de l’équipe, le propriétaire a acheté l’avion pour remplacer la compagnie de vol nolisé qui lui avait causé plusieurs problèmes pendant l’année.

Le problème c’est qu’il n’a pas acheté un modèle récent et l’avion présentement utilisé par l’équipe a 36 ans. Il est tellement vieux qu’il n’a pas la capacité de faire un vol direct entre Columbus et la Californie. C’est donc dire que l’équipe doit faire une escale lors de ses voyages sur la côte ouest américaine.

Par contre, cette escale ne peut pas être n’importe où. Comme on parle d’une équipe de la LNH dans un marché pas encore complètement développé, ils veulent économiser le plus possible en arrêtant là où le gaz coûte le moins cher pour faire le ravitaillement. Habituellement, c’est au Kansas ou au Dakota du Nord.

Par exemple, en se rendant à San Jose dimanche, les Jackets ont dû faire une escale de 36 minutes à Kalina, au Kansas. Ce n’est pas la fin du monde, mais ça rallonge un vol qui dure déjà plus de 5 heures et lorsque les Jackets devaient faire ce voyage à plusieurs reprises pendant la saison, ça devait commencer à être fatiguant. Heureusement, l’équipe pense finalement régler le problème la saison prochaine avec l’achat d’un nouvel avion.

Via TSN