Les chartes d’utilisation des joueurs, ça mange quoi en hiver?

Depuis la saison 2012-2013, j’utilise pas mal les stats avancées sur le site. Toutefois, je n’ai jamais pris le temps de les expliquer en long et en large et les raisons pourquoi je les aime autant. Donc, au lieu d’essayer de le faire en 3 lignes à chaque fois, je vais les expliquer comme du monde cet été. C’est le tour des chartes d’utilisation des joueurs.

MontrealPUC_2014

[oboxads]

Les chartes d’utilisations des joueurs ne sont pas des statistiques avancées. C’est un outil qui se base sur ces stats pour nous montrer comment les joueurs de la LNH sont utilisés par leur entraîneur et ce qu’ils font avec cette utilisation.

L’outil a été développé par Rob Vollman, un autre blogueur basé dans l’Ouest canadien. Ces chartes sont très récentes alors que les premières datent de la saison 2011-12. En fait, l’idée de créer ces chartes est venue en 2011, donc on parle d’un outil qui s’est installé très rapidement dans le monde du hockey.

Comment fonctionnent ces chartes?

Le graphique est toujours construit de la même façon et les données ne sont que celles du jeu à égalité numérique. L’axe horizontal calcule le % de mises au jeu offensives auxquelles le joueur prend part. On élimine les mises au jeu en zone neutre pour comparer les mises au jeu défensives à celles en zone adverse. Plus un joueur est à droite du graphique, plus souvent il commence en zone offensive.

L’axe vertical est là pour évaluer la qualité de la compétition. Il y a 2 façons d’évaluer ça. La plus commune est le Corsi relatif. L’autre façon est avec le temps de glace alors qu’on classe la compétition par le % de temps à 5 contre 5 de leur équipe pour lequel ils sont la glace. Peu importe la façon, les résultats se ressemblent pas mal et plus tu te retrouves dans le haut du graphique, plus tu joues contre des meilleurs joueurs.

Les bulles pour représenter les joueurs sont là pour nous montrer comment les joueurs font dans ces conditions. On utilise le Corsi pour cette évaluation. Si un joueur est bleu, il a un Corsi positif alors que s’il est blanc ou rouge (dépendant des graphiques), il est dans le négatif. La grosseur des cercles est là pour représenter le temps de glace moyen d’un joueur ou le niveau de son Corsi, tant positif que négatif. Je le précise toujours quand je les utilise.

Pourquoi est ce qu’on utilise ces chartes?

Le but de ces chartes est de donner un contexte pour les prestations des joueurs. Un gars comme Plekanec ne peut pas produire de la même façon que Vanek, tout simplement parce que les deux n’ont pas les mêmes responsabilités et ce graphique nous le montre facilement.

En plus, c’est une des meilleures façons d’être initié aux fameuses statistiques avancées puisque c’est plus intuitif. Ces chartes sont un beau dérivé de ce mouvement et c’est le genre de chose qui va être dans ta télé plus tôt que tard et ce n’est pas une mauvaise chose, car c’est toujours bon d’avoir du contexte dans une analyse.