Les Bruins s’attaquent aux revendeurs de billets

Lundi matin, les Bruins de Boston ont annoncé l’ouverture de la période de renouvellement des billets de saison. Dans cette annonce, l’équipe a inclus une note assez intéressante qui pourrait faire du chemin dans la LNH.

Les Bruins ont annoncé qu’il n’y avait aucune hausse de prix pour les détenteurs de billets de saison qui faisaient une utilisation personnelle de leurs laisser-passer. C’est un bon deal puisqu’en moyenne, ces billets de saison coûtent 49% moins cher que les billets qui sont achetés individuellement. Par contre, Jeremy Jacobs est encore le propriétaire de l’équipe, donc il doit aller chercher son argent ailleurs et il a visé les revendeurs de billets.

Dans le communiqué, les Bruins ont dit avoir ciblé, grâce à l’analyse de données, les détenteurs de billets de saison qui revendaient un gros volume de leurs billets. Ces détenteurs locaux verront une hausse considérable dans le prix de leur abonnement saisonnier tandis que ceux qui ne sont pas situés dans les états de la Nouvelle-Angleterre, du Connecticut ou de New York ont vu leur abonnement être annulé.

Les Bruins disent faire ça pour récompenser leurs fans loyaux et pour faire de la place sur la liste d’attente pour les billets de saison, mais on dirait plutôt que l’équipe veut contrôler le marché. Moins il y a de billets sur les marchés de revente, plus les partisans seront forcés de faire affaire directement avec les Bruins et ça leur permet de mieux contrôler les prix. Avec la venue des sites comme StubHub et SeatGeek, ils sont en train de perdre ce contrôle et cette initiative tente de limiter les dégâts.

Si ça fonctionne, on pourrait très bien voir cette stratégie se répandre dans les gros marchés de la LNH puisque ça permettrait aux organisations de remettre un peu d’argent dans leur poche au lieu de faire vivre certains revendeurs de billets. En plus, ils s’enrichiraient sans faire mal à leur image publique parce que personne ne se sent mal pour les scalpers. C’est un rare win-win de ce côté et c’est pour ça que certaines organisations prennent des notes présentement si elles n’ont pas déjà introduit un programme du genre.

Via DLC