Les Blue Jackets testent le marché d’Artemi Panarin

Embed from Getty Images

En milieu d’après-midi mardi, Elliotte Friedman a lancé une information assez déplaisante pour les fans des Blue Jackets de Columbus. Selon l’informateur de Rogers, l’attaquant russe a indiqué à Columbus qu’il n’était pas prêt à discuter d’une prolongation de contrat présentement. Il sera agent libre sans restriction en 2019.

Cette déclaration a forcé la direction des Blue Jackets à tester sa valeur sur le marché des échanges. Il est loin d’être le seul dans cette situation puisque c’est la même chose pour Erik Karlsson à Ottawa et ça ressemble un peu à celle de Max Pacioretty avec le Tricolore. C’est donc dire que le marché robustes des joueurs autonomes en 2019 est en train de créer un gros marché des échanges en 2018.

Ça ne fait même pas un an que Panarin est arrivé à Columbus alors que les Jackets avaient fait son acquisition le 23 juin 2017. C’était dans une transaction qui avait notamment impliqué Brandon Saad, ce qui nous laisse croire que c’était un joueur qu’ils désiraient vraiment.

Panarin a certainement récompensé cette confiance cette année avec une récolte de 82 points en 81 parties. Ça lui donnait une avance de 25 points sur le deuxième meilleur à ce chapitre chez les Jackets, Seth Jones. Il a continué son bon travail en séries avec une performance de six buts en six parties contre les champions éventuels de la Coupe Stanley. Il avait également récolté deux mentions d’aide dans cette série.