Le prix pour Matt Duchene est plus élevé que tu penses

Le nom de Matt Duchene a souvent été lié au Canadien dans les rumeurs de transaction. C’est plus tranquille présentement puisque d’autres dossiers occupent les pensées des fans du Tricolore, mais si jamais Bergevin manque son coup avec les centres sur le marché des agents libres, tu peux être certain que ces rumeurs vont refaire surface en juillet.

Le problème, c’est que je ne pense pas que le fan moyen soit prêt à payer le prix demandé. Il y a quelques jours, Arthur Staple du NewsDay avait écrit que l’agent de Matt Duchené était frustré par le travail de Joe Sakic. C’est ainsi parce que tout le monde s’entend que ce serait meilleur pour les 2 côtés qu’un échange survienne cet été, mais les demandes de l’Avalanche sont trop ridicules pour permettre une transaction.

Jeudi matin, Arthur Staple a précisé son point en tweetant que les Islanders avaient offert Travis Hamonic, un choix de première ronde et un espoir en retour de Duchene, mais que l’Avalanche voulait bien plus que ça. Hamonic a éventuellement été échangé aux Flames en retour d’un choix de première ronde et de deux autres de deuxième tour. C’est donc dire que 2 choix de première ronde, 2 autres de deuxième en plus d’un espoir sont loin d’être suffisants pour Joe Sakic. J’aime bien Duchene, mais c’est inexplicable comme demande.

Certains pourraient dire que l’espoir serait important dans ce cas-là, mais tout ce que Staple a écrit à ce propos, c’est que ce n’était pas Mathew Barzal, qui n’était pas sur la table dans cette négociation. Le journaliste a ajouté qu’à Nashville, le Colorado voulait Mattias Ekholm et ça n’a jamais avancé à cause de ça.

Bref, même si on a l’impression qu’un échange de Matt Duchene est inévitable, ces prix-là font en sorte qu’il pourrait très bien rester au Colorado. Ce serait dommage pour le joueur et l’équipe puisque les deux semblent être prêts à passer à autre chose, mais la direction du Colorado ne semble pas vouloir bouger son prix et ça dure déjà depuis plusieurs mois.