Le marché des défenseurs est rempli

Embed from Getty Images

En début de soirée mardi, Elliotte Friedman a publié sa chronique hebdomadaire 31 thoughts qui nous permet souvent d’en apprendre un peu plus sur ce qui se passe dans les coulisses de la ligue.

L’une des tendances qui ressort dans la chronique de cette semaine est le fait qu’il va y avoir beaucoup de défenseurs disponibles pour les équipes qui seront à la recherche de joueurs à cette position. Friedman a nommé Jack Johnson, Paul Martin, Dion Phaneuf, Mike Green, Nick Holden et même Ryan McDonagh comme défenseurs qui pourraient bouger au cours des prochaines semaines. On se doute toutefois que ça prendra une offre incroyable pour sortir ce dernier alors que les autres sont plutôt des options à bas coût que ce soit à cause de leur impact salarial, de leur clause de non-échange ou de leur performance.

C’est quand même bon de noter que Chris Tanev ne ferait pas partie de cette liste puisqu’il lui reste deux ans à son contrat. Il faut toutefois y ajouter Ian Cole comme l’a noté Bob McKenzie dans la chronique Insider Trading de mardi soir. Ce dernier pourrait être utilisé en retour d’un centre de troisième ou quatrième trio puisque c’est vraiment ce qui manque aux Penguins cette année. Jim Rutherford aime faire ses échanges avant la date limite, donc il sera à surveiller au cours du prochain mois.

Le nombre de défenseurs disponibles ressort un peu de l’ordinaire puisqu’ils sont souvent en demande forte, mais l’offre est rarement présente. Cette deuxième partie est différente cette année, mais ça ne veut pas dire que le nombre d’acheteurs est en chute libre, bien au contraire.

Parmi les équipes qui sont à la recherche de défenseurs et qui ont été listés par Friedman, on retrouve Washington, Boston, Ottawa et Tampa Bay. Leur besoin à cette position sont tous différents alors qu’Ottawa vend aussi un défenseur vétéran, mais ça montre quand même qu’on devrait avoir quelques acheteurs de ce côté parce que Marc Bergevin n’est pas le seul qui pense qu’on n’a jamais assez de défenseurs.

Dans les autres notes que l’on ressort de la chronique de Friedman, il a réitéré le fait que les Jackets ont regardé Galchenyuk de près à un moment donné et qu’ils étaient à la recherche d’attaque, mais on ne sait pas s’ils encore de l’intérêt. Pour sa part, Saku Koivu a été l’un des joueurs qui a rejoint Andrew Cogliano après que la séquence de ce dernier se soit terminée avec une suspension de deux matchs.

De son côté, David Desharnais pourrait encore bouger au cours de la saison alors qu’il fait partie des futurs agents libres que les Rangers sont prêts à bouger pour obtenir des atouts futurs. Malgré leur cycle de reconstruction, les Canucks pensent employer une autre méthode avec Thomas Vanek en lui offrant un nouveau contrat. Il faut dire que celui qui a signé vers la fin de l’été n’a pas déçu à Vancouver avec 32 point en 45 parties, donc aussi bien le garder s’il peut encore produire l’an prochain.

En signant Vanek, les Canucks feraient plus de place pour un autre ailier offensif qui connait une bonne saison malgré une réputation qui a souffert au cours des années. Il s’agit d’Evander Kane qui selon Darren Dreger, aurait vu son prix augmenter depuis la semaine passée. En plus du choix de première ronde, du choix conditionnel à la signature d’un nouveau contrat et de l’espoir précédemment demandé, les Sabres aimeraient aussi un joueur pour évoluer dans la LNH immédiatement.

C’est une demande intrigante pour un échange qui se fera entre un club vendeur et un club acheteur, mais je présume que Botterill veut éventuellement sortir son club de la cave et pour ce faire, il a besoin de gars de calibre de la LNH. Il reste juste à espérer que ça ne lui coûtera pas Rasmus Dahlin parce que c’est un club qui pourrait vraiment bénéficier de son apport. De toute façon, ce serait surprenant qu’il obtienne tout ça pour Kane aussi bon soit-il…

Tags: