Le lock-out a failli coûter 4 joueurs étoiles russes

Depuis le départ d’Ilya Kovalchuk pour la KHL, de plus en plus de questions se posent par rapport au futur des joueurs russes dans la LNH. Vendredi, Evgeni Malkin a éclairé le sujet avec quelques déclarations.

Tout d’abord, il a mentionné que la LNH était devenu une priorité pour lui et qu’il ne se verrait pas quitter le circuit Bettman parce qu’il a tout pour lui ici. On se rappelle que Malkin a signé une prolongation de contrat plus tôt cet été, donc ce ne sont pas que des mots en l’air.

Il a également ajouté que, selon lui, Kovalchuk serait un cas exclusif et qu’il ne s’attend à voir une exode massive des joueurs russes. Il faut dire qu’il ne reste plus beaucoup de joueurs russes dans le circuit Bettman de toute façon.

Là où Malkin a amené un point intéressant est lorsqu’il a parlé du lock-out. Il a mentionné que si le lock-out avait duré quelques semaines de plus, Alex Ovechkin, Pavel Datsyuk, Ilya Kovalchuk et Malkin seraient tous restés dans la KHL. Il raconte même que les 4 stars avaient une sorte de pacte.

On se rappelle que Kovalchuk, Datsyuk et Ovechkin avaient tous mentionné aimer leur séjour en Russie alors que Kovalchuk et Datsyuk sont ceux qui sont passés le plus près de rester. Évidemment, Kovalchuk est finalement retourné alors que Datsyuk a prolongé son contrat avec les Wings.

Bref, la LNH a été chanceuse, mais les menaces des joueurs étoiles russes pourraient être une des meilleures armes de l’association des joueurs lors du prochain conflit de travail. Une défection de certains des meilleurs joueurs ralentirait certainement l’ardeur des proprios lors d’une négociation d’une nouvelle convention collective.