Le groupe voulant amener une équipe au centre-ville de Seattle ne déposera pas de candidature d’expansion

Bettman Daly

[oboxads]

Le futur de la LNH à Seattle est de plus en plus douteux. Selon King5, qui est la source locale la plus fiable en ce qui concerne le processus d’expansion dans le nord-ouest américain, le groupe mené par Victor Coleman ne déposera pas de candidature d’expansion avant la date limite de la première phase du processus lundi prochain.

Coleman est à la barre du groupe qui veut amener une expansion du circuit Bettman au centre-ville de Seattle. Par contre, sans équipe de la NBA, il n’y aura pas d’aréna et la nouvelle concernant les Bucks de Milwaukee plus tôt cette semaine a grandement nui à la probabilité de ce scénario.

Les groupes intéressés doivent remettre 10 M$ avec ce formulaire et le cinquième de ce montant est retenu par la LNH peu importe ce qui arrive. On dirait que Coleman n’aimait pas assez ses chances pour verser ce montant.

Toujours selon King5, Coleman n’abandonne toutefois pas le projet et il espère convaincre le conseil de ville de bâtir un aréna seulement pour la LNH. S’il réussit son coup, il contactera la ligue immédiatement pour voir s’il est possible d’accélérer le processus d’expansion vers Seattle. Ce plan n’est toutefois pas excellent puisque la ligue est au beau milieu de ce processus avec d’autres candidats et elle devrait trouver les 2 prochaines villes d’expansion avant que Coleman puisse convaincre le conseil de ville.

En plus, il y a un groupe rival dans la région qui est mené par Ray Bartoszek. Ce dernier veut implanter une équipe à Tukwila, en banlieue de Seattle, et son plan n’est pas lié à la NBA. Avec ce niaisage à Seattle, c’est certainement un point positif pour le circuit Bettman.

Ceci étant dit, ce groupe semble être le dernier espoir de cette région dans ce processus d’expansion et ce n’est pas une bonne nouvelle pour la LNH, qui aimerait vraiment s’y établir. Si le groupe de Tukwila frappe dans un obstacle dans la construction de l’aréna, qui devrait débuter vers la fin de 2015 ou le début de 2016, la LNH n’a plus d’option viable dans cette région.

C’est une excellente nouvelle pour Québec, qui pourrait rapidement devenir la ville favorite pour se joindre à Las Vegas dans la prochaine vague d’expansion. Comme Québec a déjà l’aréna et un coût préférentiel, c’est une excellente option pour la LNH. Si Seattle continue à frustrer Bettman, le retour des Nordiques va devenir pas mal plus probable.