Le dossier de Johnny Gaudreau progresse

En fin de semaine, l’agent de Johnny Gaudreau, Lewis Gross, a mis de la pression sur les Flames en disant qu’ils n’avaient pas discuté du prochain contrat de l’attaquant depuis le 9 septembre. Afin de ne pas créer une panique à Calgary, Gross avait toutefois ajouté que son client était heureux et qu’il ne voulait pas demander une transaction.

Si l’on se fie à Darren Dreger lors de son intervention à la station de radio de TSN à Toronto mardi matin, cette stratégie a fonctionné. Dans cet entretien, Dreger a mentionné que les deux côtés se rapprochaient tranquillement d’un contrat. Il a ajouté que ce n’était pas imminent, mais que ça pourrait se conclure au cours des prochains jours.

Les Flames ne voulaient pas dépasser leur plafond salarial pour un joueur établi par Mark Giordano (6,75 M$) et c’était le gros problème parce que même si ses droits sont limités, il n’y a pas de doute que Johnny Gaudreau mérite plus. Selon Dreger, pour qu’une longue prolongation de contrat se conclue, il va falloir que les Flames paient plus de 7 M$ par année.

La pilule va peut-être être difficile à avaler pour les Flames au départ, mais ce sera un excellent contrat à long terme. Gaudreau était le 6e meilleur pointeur de la LNH l’an passé et il est sur le point de jouer les meilleures années de sa carrière. Si la direction peut l’entourer correctement, il sera l’un des joueurs les plus dynamiques offensivement pendant la durée de ce contrat, donc ça vaut la peine de le payer un peu plus de 7 M$.

Statistiques de Johnny Gaudreau

gaudreau HERO

Via Today’s Slapshot