Le DG des Ducks est assez ouvert par rapport à sa stratégie pour la date limite

Rumeurs

Bob Murray est le DG avec lequel Marc Bergevin a transigé le plus souvent depuis son arrivée à la barre du Tricolore. Lors de leur prochaine discussion, j’espère qu’ils se parleront de leur gestion des médias parce que le DG des Ducks est pas mal plus ouvert que celui du Canadien avec les journalistes. C’est vrai que ce sont deux marchés de hockey aux antipodes, mais c’est quand même plaisant de voir un DG parler de sa stratégie avec les journalistes quelques jours avant la date limite.

C’est ce que Bob Murray a fait jeudi après-midi et il en a profité pour passer un message à ses collègues; son choix de 1ère ronde pour le prochain repêchage, Shea Theodore, Jacob Larsson et Nick Ritchie ne sont pas disponibles.

Dans le même point de presse, Murray a avoué que c’était correct d’assumer que l’équipe voulait s’améliorer sur les ailes. Plus tard, il a ajouté qu’il y avait plusieurs joueurs disponibles qui pourraient aider l’équipe et qu’il y a des gars qu’il aimerait avoir dans le futur. Il a aussi dit avoir sauvé suffisamment d’argent dans son budget pour faire quelque chose qui pourrait aider son équipe à la date limite.

Au niveau de ses agents libres avec restriction (Rakell, Vatanen, Lindholm et Andersen), Murray a dit avoir essayé d’en signer quelques-uns en décembre, mais que ça n’a mené nulle part. Il a continué en disant que ça devrait être un été intéressant à Anaheim, ce qui nous laisse croire qu’il ne tentera pas de se défaire de ces joueurs à la date limite et qu’il attendra plutôt de voir ce qui se passera pendant la saison morte.

Murray a été vague lorsqu’il a discuté le mauvais début de saison de son équipe, mais comme il a parlé du reste, ça n’a pas causé trop de problèmes auprès des journalistes et de la base de partisans, qui pouvaient parler d’autre chose grâce aux infos obtenues.

Cette sortie nous confirme qu’Anaheim sera à suivre dans le marché de location à l’aile. Ils seront encore plus divertissants cet été à cause de la gestion de leurs agents libres avec restriction et de leur coach (selon leur parcours en séries).