Le choix de première ronde des Sharks serait en jeu

[oboxads]

Avec l’ouverture de la fenêtre de négociation avec les agents libres et le repêchage, la semaine qui s’en vient est capitale pour les équipes de la LNH. Les Sharks sont parmis ceux qui joueront le plus gros cette semaine alors qu’ils tentent de rouvrir leur fenêtre d’opportunité après une saison chaotique.

Le DG de l’équipe, Doug Wilson, doit se trouver un nouveau gardien et selon Elliotte Friedman, il serait également à la recherche de défenseurs pour améliorer sa ligne bleue. Plusieurs futurs agents libres peuvent remplir ce rôle pour les Sharks (Martin, Ehrhoff, Oduya, Sekera, Franson, Green et Beauchemin) et s’ils ne trouvent pas de joueur à leur goût de ce côté, ils peuvent toujours utiliser leur choix de première ronde (9e au total) dans une transaction pour obtenir ce défenseur.

Selon James Mirtle du Globe and Mail, ce choix serait celui qui a le plus de chances de bouger parmi les 15 premiers dans l’encan de 2015. Dans une conférence de presse avec les médias locaux vendredi, Wilson a avoué qu’il y avait de bonnes chances que les Sharks fassent l’acquisition d’une sélection supplémentaire avant le repêchage de vendredi.

Wilson veut toutefois aussi améliorer son équipe dans l’immédiat et il l’a spécifié dans cette rencontre avec les journalistes. Il a indiqué que les choix supplémentaires peuvent toujours servir de monnaie d’échange pour obtenir des joueurs prêts à jouer dans la LNH.

Lorsqu’on additionne ces informations, on devine que les Sharks aiment un espoir qui pourrait sortir en dehors du top 11 et qu’ils pourraient utiliser cette situation pour échanger leur choix de première ronde à une équipe voulant monter dans le top 10.

En retour, les Sharks demanderaient une sélection de première ronde ainsi qu’un autre choix. Wilson pourrait aussi obtenir un défenseur de la part de l’équipe voulant monter vers la fin du premier tiers de la ronde de vendredi soir. Mirtle, qui est basé à Toronto, avance même que ce choix pourrait inclus être dans un plus gros échange impliquant Dion Phaneuf.

Il faut dire qu’historiquement, Wilson semble être au bon endroit pour transiger. Lors des 4 derniers repêchages, au moins une des 3 dernières sélections du top 10 n’a pas été faite par l’équipe qui détenait le choix originalement (le 8e et le 9e choix ont été échangés 2 fois et la 10e sélection l’a été à une reprise pendant cette séquence). La fin du top 10 semble donc être propice à ce genre d’échanges.

Les Sharks ont également bougé en première ronde lors des deux derniers repêchages, ce qui nous laisse croire que c’est une stratégie qu’ils n’ont pas de difficulté à utiliser. Ils seront à surveiller vendredi, s’ils n’ont pas bougé avant.