Le capitaine des Panthers doit décider s’il revient au jeu ou s’il met fin à sa carrière

Même s’il est en assez bonne forme physique pour revenir au jeu, Willie Mitchell n’a pas joué depuis le 18 janvier alors qu’il semblait avoir subi une blessure à une jambe. Le problème, c’est que sa blessure n’était pas à la jambe et qu’il s’agissait plutôt d’une autre commotion cérébrale pour le défenseur de 38 ans.

Mitchell patine toujours pour se garder en forme, mais à cause de son historique de commotions, les médecins de l’équipe l’ont averti que ce ne serait pas une bonne idée de revenir au jeu. Les spécialistes de la santé croient qu’une autre commotion pourrait avoir des impacts à long terme sur sa santé.

Jeudi, le DG de l’équipe Dale Tallon a dit que ce serait à Mitchell de décider s’il veut revenir au jeu ou non. L’équipe ne veut pas l’empêcher de revenir pour éviter de créer un précédent, mais le diagnostic des docteurs n’est pas encourageant et il pourrait causer beaucoup de problèmes dans le futur. L’équipe s’attend à ce qu’il prenne une décision au cours des prochains jours.

Cette décision ne sera sûrement pas influencée par l’argent puisque Mitchell écoule présentement la dernière année d’un contrat qui le paie 4,25 M$ cette saison. Depuis son arrivée dans la LNH, il a gagné près de 40 M$ (39,65 M$) en plus de participer à 907 matchs de saison régulière et 87 autres en séries. Il a gagné 2 Coupes Stanley.

Son titre de capitaine nous rappelle qu’il est vraiment apprécié dans le vestiaire et malgré cette blessure, il est resté près de l’équipe, ce qui complique certainement cette décision pour lui. C’est facile de dire qu’il devrait prendre sa retraite (et ça semble être l’option logique), mais c’est toujours difficile pour ces gars-là d’arrêter.

Ça doit être encore plus compliqué lorsqu’on parle d’un gars qui est un leader dans une équipe qui a la chance de faire un bon bout de chemin en séries. Peu importe ce qu’il décide, on peut seulement espérer que Mitchell ne subira pas une autre commotion…

Via Miami Herald