Le Canadien pourrait faire partie de la course pour Joe Thornton

On aurait pensé qu’un joueur talentueux comme Joe Thornton aurait attiré plus d’attention médiatique à quelques jours de son arrivée sur le marché des joueurs autonomes. Par contre, ce n’est pas vraiment le cas et c’est peut-être seulement parce que son utilisation de sa clause de non-échange au cours des dernières années nous a montré qu’il voulait rester à San Jose.

D’ailleurs, selon Elliotte Friedman, il y a encore de sérieux doutes que Jumbo Joe veuille quitter San Jose. Par contre, tout le monde pense qu’il veut un contrat de 3 ans, ce qui est compliqué parce qu’il a plus de 35 ans, ce qui veut dire que le montant resterait sur le plafond même s’il prenait sa retraite. Il pourrait devoir choisir entre ces deux priorités pour son prochain contrat.

Si jamais il quitte San Jose, quelques équipes seront évidemment intéressées et Friedman a listé le Canadien parmi les formations qui seraient dans la course. Même si ce n’est pas une info concrète, il n’était pas le premier informateur à dire quelque chose du genre puisque Darren Dreger en avait également parlé plus tôt dans la journée.

C’est encore trop tôt pour voir si le Canadien a bel et bien une chance et un intérêt dans ce dossier, mais ce n’est pas difficile de voir le fit. Joe Thornton viendrait aider à combler un gros trou au poste de centre à Montréal et il se retrouverait dans une équipe avec une vraie chance de gagner. En plus, il connait déjà les piliers de la formation (Shea Weber et Carey Price), ce qui pourrait faciliter la transition. C’est donc une possibilité intrigante.

Par contre, il ne faut pas partir en peur puisque les Kings font également partie de la liste de Friedman et on sait qu’ils lui parlent. Si Jumbo Joe veut rester dans le coin de la Californie, c’est une équipe qui a beaucoup de sens et qui pourrait aussi utiliser ses services. À cause de la géographie, ce n’est pas une option à négliger.

Friedman a toutefois aussi mentionné que la Suisse pourrait être une option dans ce dossier parce que sa femme vient de là et qu’il a dit vouloir jouer là-bas à nouveau avant la fin de sa carrière. Avec la situation olympique, ce n’est pas un scénario impossible même si ça parait extravagant.