Le Canadien était sur la liste des destinations potentielles de Dion Phaneuf

Les Maple Leafs ont surpris l’univers du hockey mardi matin en échangeant Dion Phaneuf aux Sénateurs d’Ottawa. Le défenseur semblait être l’un des joueurs de la LNH les plus difficiles à échanger à cause de son contrat qui vient à échéance en 2021 et qui a un impact de 7 M$ sur la masse salariale de son équipe.

En plus, il avait une clause de non-échange limitée qui lui permettait de soumettre une liste de 12 équipes auxquelles il aurait accepté d’être échangé. Les Sénateurs étaient sur cette liste et comme ils avaient besoin de se défaire de plusieurs mauvais contrats tout en améliorant leur ligne bleue, c’était un bon fit.

Bien évidemment, la présence des Sens sur cette liste a facilité l’échange et selon Elliotte Friedman, ça a rassuré la direction d’Ottawa parce qu’ils n’avaient pas besoin de convaincre le joueur que c’était une bonne destination pour lui.

C’était une liste de 12 équipes, donc les Sens n’étaient pas la seule option des Leafs dans ce dossier. Si l’on se fie à Pierre Lebrun, le Canadien était l’une des équipes pour lesquelles Dion Phaneuf voulait jouer en plus des Bruins, des Sharks, des Kings et des Blackhawks.

Dans ce dossier spécifique, ça ne veut pas dire grand-chose parce que Phaneuf ne répond pas vraiment à un besoin du Canadien, qui n’avait pas l’espace salarial ou les mauvais contrats nécessaires pour conclure cette transaction de toute façon. Par contre, c’est un bon rappel que ce n’est pas tous les joueurs de la ligue qui évitent Montréal à tout prix comme on pourrait le croire lorsque cette excuse est utilisée parce que le Canadien n’a pas obtenu un joueur de renom.

La chute du $ canadien n’est pas bonne pour la LNH, mais c’est un argument de plus pour les équipes canadiennes parce que le salaire des joueurs (en $ américain) a plus de valeur au pays de Justin Trudeau. En plus, les gars comme Phaneuf, qui sont habitués de jouer dans un marché avec une grosse pression médiatique, ne sont pas intimidés par Montréal. L’excuse est valable pour certains joueurs, mais elle ne peut pas être utilisée dans tous les cas.