Le Brésiliens sont les champions des plongeons

Fred

Le site Forbes a publié une mise à jour intéressante sur les clubs qui simuleraient le plus de blessures. Selon son rapport, le Brésil serait le maître en la matière. Il y a quelques semaines, je vous avais partagé l’analyse du Wall Street Journal sur les équipes qui jouaient le plus la comédie et le Brésil était déjà au sommet de tous les pronostics.

Aujourd’hui, le journaliste Chris Smith a ressorti quelques statistiques intéressantes sur les Brésiliens. Dans leurs deux premiers matchs, les joueurs brésiliens auraient simulé 17 fausses blessures avant de reprendre le match comme si tout allait sur des roulettes. Ils ont d’ailleurs carrément abusé lors de leur premier match face à la Croatie, réussissant même à berner l’arbitre et à se mériter un penalty sur un plongeon de Fred.

Autre preuve assez flagrante de ces simulations, le Brésil se retrouve en milieu de peloton pour le temps passé au sol. Drôle de coïncidence? Les joueurs brésiliens se jettent au sol sous de grands signes de mécontentement pour ensuite repartir en vitesse? Le Brésil n’a passé que 3 minutes 18 secondes lors de leurs deux premiers matchs alors que le Honduras trône au sommet avec 7 minutes 40 secondes.

La grande championne de cette Coupe du Monde est toutefois la Bosnie-Herzégovine qui n’a simulé que deux blessures pour 24 secondes, et ce, en deux matchs.