L’Avalanche ne signera pas Martin Brodeur même si leurs 2 gardiens sont blessés

Roy Brodeur

[oboxads]

L’équipe de Patrick Roy est vraiment malchanceuse avec ses gardiens par les temps qui courent. Après avoir perdu Varlamov pour au moins une semaine avec une blessure à l’aine, Reto Berra s’est blessé dans le match de jeudi soir et il devrait manquer un bon nombre de matchs. Le club utilise donc présentement ses deux gardiens de la ligue américaine; Calvin Pickard et Sami Aittokallio.

Bien évidemment, cette situation a relancé les rumeurs de Martin Brodeur qui se cherche toujours un emploi. Toutefois, Roy ne semble rien vouloir savoir de Brodeur alors qu’il a dit aux journalistes qu’il ne le contacterait pas.

Ça a du sens. Brodeur n’est plus ce qu’il était alors que tous les gardiens qui ont joué autant ou plus de minutes que lui l’an dernier ont obtenu un meilleur % d’arrêts à égalité numérique. Derrière la défense poreuse du Colorado, c’est une recette pour un désastre.

En plus, Brodeur n’est pas le plus grand fan de François Allaire, le coach des gardiens de l’Avalanche. Allaire est un des précurseurs du style papillon, ce qui est loin d’être la spécialité de Brodeur qui aurait refusé d’adopter ce style lorsqu’il était plus jeune.

On dirait que l’Avalanche va attendre que Varlamov revienne au jeu. Selon Roy, il ne devrait pas manquer plus qu’une semaine et il y a même des chances que Berra joue samedi contre Montréal. Si ce n’est pas le cas, ils vont demander à leurs deux jeunes gardiens de faire ce qu’ils peuvent.