La situation des Coyotes n’inquiète pas encore Gary Bettman

Bettman

[oboxads]

Quelques minutes avant le vote du conseil de ville de Glendale pour mettre fin au bail qui les lie aux Coyotes, Gary Bettman a donné une entrevue à CBC. Sur un ton défiant, le commissaire de la ligue a dit qu’il n’était pas vraiment inquiet de la situation actuelle des Coyotes, mais qu’il le serait à propos de son gouvernement s’il vivait à Glendale.

Dans la même entrevue, il a dit que Québec n’était pas sur son radar parce que la ligue ne regarde pas la possibilité d’une expansion ou d’un déménagement présentement. Il a concédé que les fans de Québec sont excellents, mais il a rappelé que le déséquilibre entre les conférences déjà présent serait accentué par l’arrivée de Québec et qu’il s’agit d’un problème auquel la ligue n’a pas pensé… pour le moment.

Pour revenir aux Coyotes, ce vote n’est que le début d’un long processus juridique. Immédiatement après le vote du conseil de ville, les Coyotes ont émis un communiqué dans lequel ils ont écrit qu’ils allaient prendre tous les recours judiciaires nécessaires. Leur avocat a parlé d’une poursuite de 200 millions et d’une injonction contre la ville.

Bref, on s’enligne pour un autre fiasco dans ce dossier. Ça n’aidera pas une franchise qui perdrait déjà plus de 30 millions par année et qui selon Rick Westhead de TSN, n’a même pas obtenu 25 millions en revenus pour la vente de leurs billets la saison dernière. En comparaison, la moyenne de la LNH est d’environ 48 millions…