La relation entre Phil Kessel et son entraîneur serait tendue

Embed from Getty Images

Si jamais des rumeurs concernant Phil Kessel faisaient surface cet été, il ne faudrait pas être trop surpris. Les rumeurs d’échange semblent toujours suivre l’attaquant américain et après une élimination en deuxième ronde, elles se rendent maintenant jusqu’à Pittsburgh où sa relation avec l’entraîneur et son attitude commencent à faire jaser.

C’est Josh Yohe de l’Athlétique qui a écrit à ce propos mardi. Selon Yohe, en séries, Phil Kessel était furieux de ne pas jouer sur un trio avec Evgeni Malkin et de devoir plutôt partager la glace avec Riley Sheahan ou Derick Brassard. Selon le joueur, cette décision nuisait à son succès personnel, mais aussi à celui de l’équipe. Évidemment, l’entraîneur Mike Sullivan n’a pas aimé cette réaction et il trouvait Kessel égoïste. Il n’était pas le seul de l’organisation à ne pas aimer cette situation selon le journaliste puisque plusieurs croyaient que le joueur boudait.

Tout ça a paru sur la glace alors qu’il a été limité à un but et huit passes, dont seulement deux à égalité numérique. Après les séries, Sullivan a pris soin de préciser que Kessel n’avait pas une blessure significative qui aurait pu expliquer cette production décevante. L’article parle également du manque d’éthique de travail du joueur, qui passerait plus de temps au casino qu’à étudier le vidéo en plus d’être toujours le premier à quitter les pratiques. C’est quand même bon de préciser qu’il est encore un gars apprécié de ses coéquipiers.

Cette relation tendue est quand même notoire puisque comme Yohe le note, Sullivan a beaucoup de pouvoir dans cette organisation. Ils ne mettront pas nécessairement Phil Kessel sur le marché des échanges, mais ils écouteront probablement activement. De ce côté, Elliotte Friedman a dit dans son podcast de mardi soir que les rumeurs entourant le joueur était légitimes.

Le contrat d’Evander Kane aiderait Pittsburgh de ce côté puisqu’il ne reste que quatre ans au contrat de Kessel, qui a un impact de 6,8 M$ sur la masse grâce à la rétention des Leafs. Ce sera donc un nom de plus à suivre cet été même si c’est toujours compliqué avec les Penguins à cause des restrictions du plafond salarial.