La lenteur des négociations entre Kopitar et les Kings frustrerait le joueur étoile

Anze Kopitar

Le marché des transactions peu actif a fait en sorte que l’édition d’Insider Trading de jeudi soir n’était pas la plus remplie. Par contre, Darren Dreger et Bob McKenzie avaient quand même quelques informations intéressantes par rapport à l’une des négociations les plus importantes dans la LNH cette saison.

Anze Kopitar deviendra agent libre sans restriction à la fin de la saison et il s’est entendu avec les Kings sur la durée de son prochain contrat (8 ans), mais le salaire annuel doit encore être réglé et les négociations ont ralenti depuis le début de la saison. C’était compréhensible pendant la séquence de 3 défaites puisque l’équipe avait d’autres priorités, mais Los Angeles a gagné ses 6 derniers matchs.

Selon Darren Dreger, ce ralentissement commence à frustrer Kopitar. L’informateur a continué en disant que le camp de l’attaquant veut commencer à mettre de la pression sur le DG de l’équipe. On imagine que les infos de Dreger viennent de ce camp et que la publication de ces informations était la première étape du plan de Kopitar pour appliquer cette pression.

Par la suite, Bob McKenzie a renchéri en disant que la prochaine étape pourrait être l’instauration d’une date limite pour ces négociations. Comme les Kings ne peuvent pas se permettre de jouer avec le feu en laissant Kopitar se rendre à la fin de la saison sans nouveau contrat, ça mettrait certainement la balle de leur camp.

Toujours selon McKenzie, Kopitar ne vise pas le salaire de Kane et Toews (10,5 M$). Par contre, il voudrait le 3e plus gros contrat accordé sous la nouvelle convention collective. McKenzie croit que ça devrait commencer à 10 M$ pour que le centre signe cette prolongation de contrat en mentionnant le 9,5 M$ de Malkin comme plancher.

La situation n’est pas encore stressante pour la direction des Kings, mais ce mécontentement public n’est pas une bonne nouvelle. Kopitar se plait à Los Angeles où il est bien installé avec sa famille et la direction le sait, mais il semble connaître sa valeur et vouloir en profiter pendant qu’il en a la chance. Dean Lombardi ne peut pas se permettre de prendre trop de chances dans ce dossier et Kopitar le sait aussi.