La fois où Rick Dudley a essayé de repêcher Alex Ovechkin avant qu’il ne soit éligible

En 2003, Rick Dudley était le DG des Panthers de la Floride. Les Panthers avaient le 3e choix au total et comptaient sur plusieurs autres choix pendant l’encan amateur.

Ce repêchage était celui où Marc-André Fleury fut choisi au 1er rang au total. Les Canes avaient choisi Eric Staal et les Panthers se sont ramassés avec Nathan Horton. L’année suivante, c’était au tour d’Alex Ovechkin d’être choisi premier.

Or, Dudley, qui est maintenant dans l’organisation du Canadiens, ne voulait pas attendre 1 an. En effet, il a tenté de repêcher Ovechkin à 4 reprises en 2003 malgré le fait qu’il n’était pas éligible.

Dudley argumentait que, puisqu’Ovechkin n’était trop vieux que deux joueurs lors de ce repêchage, si l’on enlevait les années bissextiles, Ovechkin serait suffisamment vieux pour être repêché cette année là.

Bien évidemment, la LNH a refusé sa demande et ne lui a pas permis de repêcher l’attaquant russe. Toutefois, si jamais Dudley avait gagné son argumentation, il aurait pu réaliser tout un coup de circuit cette année là.

Ça nous donne un beau scénario hypothétique. Si jamais Ovy était disponible cette année-là (et que ce n’était pas seulement Dudley qui le savait), les Penguins se seraient retrouvés avec Crosby ET Ovechkin. L’année suivante, Malkin se serait retrouvé avec les Capitals et les Penguins auraient eu le choix entre Cam Barker, Andrew Ladd, Blake Wheeler et Al Montoya. Les pertes de Malkin et Fleury auraient fait mal, mais un duo Crosby-Ovechkin aurait été imbattable et surtout très spectaculaire.