La descente aux enfers des Maple Leafs est spectaculaire

BdwxruACQAAwL-L

Si vous suivez un peu les activités des Maple Leafs depuis le début de la saison, vous savez que depuis le mois de novembre, c’est moins facile à Toronto. Le graphique ci-dessus qui suit les chances des Leafs de faire les séries nous montre à quel point ça va mal à Toronto présentement.

Depuis le 1er novembre, les Leafs ont maintenu une fiche de 12-16-5, gagnant seulement 4 matchs en temps réglementaire pendant cette période. Ils ont profité de la faible conférence de l’Est pour rester dans le top 8 jusqu’au début du mois de janvier. Toutefois, leur putride performance a commencé à les rattraper et ils sont présentement hors des séries avec moins de 20% de chances de participer à la danse printanière.

Ce n’est rien de surprenant pour cette équipe qui n’a jamais vraiment été bonne, mais qui a plutôt profité de leur % d’arrêt qui est dans le top 5 de la ligue grâce à Jonathan Bernier et James Reimer. Quand ces deux gars là sont redevenus humains, c’était le début de la fin pour Toronto.

La preuve se retrouve dans le temps de possession où Toronto est au 29e rang de la ligue si l’on se fie au Fenwick Close (qui est le meilleur chiffre pour faire une approximation de cet aspect du jeu).

Leafs

Ça veut dire qu’il y a seulement les Sabres qui se font plus dominer depuis le début de la saison et la différence n’est pas énorme alors qu’elle est 3 fois moins grande celle entre les Leafs et le 28e rang occupé par les Oilers. Toronto jouait donc comme un club qui luttait pour le premier choix au total au prochain repêchage et non comme une équipe dans la course aux séries. C’est quelque chose qui allait finir par rattraper Toronto et c’est le cas présentement.

Bref, ne vous attendez pas à ce que les Leafs reviennent dans la course aux séries et après une première apparition en séries en 9 ans la saison dernière, les joueurs de Toronto retourneront au golf pendant le mois d’avril.

Source du graphique