Kris Letang croirait à la possibilité d’un échange cet été

Rumeurs
Embed from Getty Images

Alors qu’on est à un mois du repêchage, les rumeurs de transaction vont recommencer à faire surface. Il faut dire que le plafond salarial et les revenus diminués vont forcer plusieurs équipes à bouger, dont les Penguins de Pittsburgh, qui ont déjà fait l’acquisition de Kasperi Kapanen.

Pittsburgh doit aussi faire du ménage au niveau des finances et ça pourrait passer par une transaction de Kris Letang. C’est du moins ce que Rob Rossi de l’Athlétique a avancé mardi matin.

Selon Rossi, qui est bien plogué à Pittsburgh, Letang aurait dit à plusieurs coéquipiers qu’il s’attend à être échangé pendant la saison morte ou lors de la prochaine saison. Rossi a aussi mentionné que Jim Rutherford teste déjà le terrain pour voir quelle serait la valeur du défenseur québécois.

Dans sa rencontre de fin de saison, Kris Letang a quand même mentionné à la direction des Penguins que son désir était de jouer le reste de sa carrière à Pittsburgh. De son côté, Rutherford sait qu’idéalement, il permettrait à Crosby, Malkin et Letang de passer leur carrière au complet dans la LNH. Il a également mentionné à Letang que son plan de relance n’incluait pas une transaction l’impliquant au cours de la saison morte.

Il faut aussi mentionner le retour de Todd Reirden derrière le banc de Pittsburgh, qui est supposé faire partie du plan pour relancer Kris Letang. C’est donc loin d’être une transaction assurée présentement.

Les Penguins veulent quand même foncer à nouveau cette saison et la vérité, c’est que leur unité défensive serait pas mal moins bonne sans Kris Letang. Il faut se rappeler que le défenseur a maintenu une moyenne de 25 minutes par match au cours de sept des huit dernières saisons. Il a même terminé au sixième rang du vote pour le trophée Norris l’an passé, donc il est loin d’être fini.

Le problème est son contrat auquel il reste deux saisons. Il comprend un salaire de 7,25 M$ que les propriétaires des Penguins apprécieraient certainement bouger. Il a une clause de non-échange, mais elle n’est pas complète. Il doit soumettre une liste de 18 équipes auxquelles il accepterait d’être échangé.

Bref, les chances qu’il soit échangé sont probablement plus faibles que celles qu’il reste à Pittsburgh, mais c’est un scénario qui est plus probable qu’auparavant. C’est aussi apparemment assez possible pour que le défenseur québécois se mette à y penser, ce qui en fera un dossier à surveiller.