Kevin Klein pense s’exiler vers l’Europe

Depuis une saison et demie, Kevin Klein n’est plus le même défenseur pour les Rangers de New York. Des problèmes au dos l’ont ralenti en plus de lui coûter une place dans l’alignement à plusieurs reprises. On a vu cette tendance se manifester en séries alors qu’il n’a participé qu’au 3e match contre le Canadien en remplacement de Nick Holden.

Selon le New York Post, ça pourrait avoir été son dernier match dans la LNH. Il penserait présentement à quitter la ligue pour aller jouer en Europe où il aurait du temps de glace, ce qui est loin d’être garanti à New York l’an prochain. Le défenseur laisserait ainsi 2,75 M$ sur la table tout en permettant aux Rangers de sauver 2,9 M$ sous le plafond, ce qui est assez crucial pour eux.

Il n’a pas encore pris sa décision, donc il pourrait certainement revenir et tenter sa chance l’an prochain en choisissant d’empocher un plus gros salaire, mais avec un plafond salarial pratiquement stable, je doute que les Rangers essaient vraiment de le convaincre de revenir.

Son contrat n’est pas aussi encombrant que ceux de Girardi ou Staal, mais en le sortant de l’équation, New York pourrait peut-être se permettre de signer un gars comme Brendan Smith, qui a vraiment aidé le club après son acquisition à la date limite. Comme la ligne bleue des Rangers est en chantier, c’est un dossier qui pourrait avoir un impact assez important sur les chances de l’équipe en 2017-18.