Justin Schultz voudrait un plus gros contrat de transition que celui de Subban

Les négociations entre le défenseur de 24 ans, Justin Schultz, et les Oilers d’Edmonton sont intéressantes. Schultz est un agent libre avec restriction qui, après 2 saisons dans la LNH, devrait recevoir un contrat de transition après que son agent, Wade Arnott, n’ait pas réussi à lui obtenir un contrat à long terme.

Arnott a parlé à Jim Matheson, du Edmonton Journal, de ces négociations jeudi. La situation est intéressante puisque le contrat précédent de Schultz était une entente de recrue, mais comme il l’a signé en tant qu’agent libre sans restriction, le contrat comportait tous les bonus possibles, ce qui lui a donné un salaire annuel de 3,775 millions.

Depuis, la situation a changé et Schultz n’a pas vraiment de pouvoir de négociation en tant qu’agent libre avec restriction. Comme Schultz est un défenseur offensif qui est dans la même situation que Subban il y a 2 ans, Arnott a fait allusion à la situation du défenseur du tricolore. Arnott ne l’a pas avoué clairement, mais Matheson suggère que ce contrat n’est le comparable parfait puisque Subban gagnait 2,875 millions par année dans cette entente. Ce serait donc une baisse de salaire pour Schultz.

Matheson suggère donc des demandes salariales de 4 millions de la part du camp de Schultz. Il faut faire attention puisque ce n’est pas l’agent qui dit ça, mais bien le journaliste qui l’écrit. Toutefois, on peut imaginer qu’on est dans une situation où un agent tente de faire passer un message via un média.

C’est intéressant puisque le but du contrat de transition est de sauver de l’argent quand un joueur n’a pas de pouvoir de négociation et sans enlever au talent de Schultz, un salaire annuel de 4 millions n’est pas vraiment une économie dans son cas. C’est le genre de situation qui pourrait se transporter au camp d’entraînement que Schultz pourrait simplement manquer, comme Subban avait fait il y a 2 ans.

Le camp du défenseur va tenter d’utiliser le salaire de l’an dernier pour débuter les négociations alors que les Oilers vont utiliser le manque de pouvoir de négociation de leur joueur. Le camp qui va gagner va être celui qui va être le plus patient.

Via Oilers Nation