Christophe Perreault

Jordie Benn serait un nom à surveiller sur la ligne bleue du Canadien

Rumeurs
Embed from Getty Images

En fin de semaine, on a eu la confirmation que le Canadien voulait bouger un défenseur à cause du retour au jeu éventuel de Shea Weber. Avec le retour du capitaine, Montréal aura neuf défenseurs dans son alignement et même si Marc Bergevin ne croit jamais avoir suffisamment de joueurs à cette position, c’est un peu excessif.

Bien évidemment, lorsqu’on entend parler de rumeurs d’échange de défenseurs à Montréal, on espère que ce soit la fin pour Karl Alzner, mais la vérité, c’est qu’aucun DG n’acceptera de prendre ce contrat en charge et ça fait en sorte qu’il a plus de chance de se rendre à Laval que dans n’importe quel autre marché de la LNH. David Schlemko ne ferait pas de peine à personne non plus et sa transaction est un peu plus probable que celle de Alzner, mais le DG du Tricolore voudra probablement lui laisser plus de chances de revenir au niveau.

Par contre, Pierre LeBrun, a parlé de Jordie Benn sur les ondes de TSN lundi soir. C’est un candidat logique à cause de son bon début de saison puisqu’il a rehaussé sa valeur. Dans son intervention, LeBrun a mentionné qu’il était disponible avant le début de la saison, mais qu’il n’avait pas trouvé preneur. Après ce bon début, quelques équipes ont mentionné à l’informateur qu’elles le surveillaient de près, donc il pourrait bouger si c’était le joueur que Bergevin serait prêt à sacrifier.

Ce n’est pas une option aussi plaisante que Alzner ou Schlemko, mais elle est plus réaliste et on parle du seul agent libre sans restriction à la fin de la saison parmi les défenseurs de l’équipe. Techniquement, des gars comme Juulsen ou Mete pourraient être envoyés à Laval, mais pour leur développement, Montréal voudra surement leur donner du temps de glace dans la LNH. Bref, les options de Bergevin sont plutôt limitées et dans les circonstances, il ne faudrait pas être surpris de voir Benn quitter.