John Tavares n’est pas aussi près d’être agent libre qu’on le pense

Rumeurs

Le nom de John Tavares est sur toutes les lèvres en vue du 1er juillet. Plusieurs formations de la LNH espèrent toucher le jackpot en signant le talentueux joueur de centre cet été. Néanmoins, ce rêve pourrait ne se réaliser ni pour Marc Bergevin, ni pour les autres nombreux D.G. de la ligue qui voient Tavares dans leur soupe.

 

Le mirage John Tavares

En effet, selon le Toronto Sun, le clan Tavares ne semble pas prêt à envisager l’autonomie complète pour le moment. Les discussions entourant la situation contractuelle du joueur de 27 ans se passent principalement au conditionnel, comme dans: si Tavares devient disponible le 1er juillet. Bien sûr, aucune formation ne peut discuter officiellement avec le talentueux attaquant, sauf les Islanders,

Ces derniers pourraient d’ailleurs être plus près de s’entendre avec leur joueur vedette. Il ne faut pas négliger l’arrivée de Lou Lamoriello en tant que président des opérations hockey des Islanders. Celui-ci s’est certainement mis sur le dossier Tavares aussitôt qu’il est entré en fonction. Celui-ci s’y connaît en joueurs-vedettes devenus agents libres, puisque lorsqu’il était avec les Devils, il a vu Scott Niedermayer(2005) et Zach Parise(2012) quitter sa formation.

Si on regarde la tendance des dernières années, les joueurs du calibre de Tavares ont rarement testé le marché des agents libres. Steven Stamkos en 2016 et les frès Sedin en 2013 ont tous dit non à leur autonomie, préférant demeurer avec leur formation respective.

 

Via Toronto Sun