Joel Quenneville n’aurait pas apprécié le renvoi de Mike Kitchen

Les Blackhawks de Chicago ont annoncé une nouvelle assez surprenante lundi avec le renvoi de l’entraîneur-adjoint Mike Kitchen. Considérant que Stan Bowman avait prédit du changement, on aurait dû s’y attendre, mais ça commence rarement avec l’adjoint et il semble qu’on ne soit pas les seuls à avoir été surpris par la nouvelle.

Selon le Chicago Tribune, Joel Quenneville aurait été surpris et fâché par cette décision, qui ne serait évidemment pas venue de lui. Il faut dire que les deux gars travaillent ensemble depuis longtemps. Ils ont même joué dans la même équipe et avant Chicago, où ils partagent le banc depuis 2010, les deux étaient derrière le banc des Blues. C’est même Kitchen qui a remplacé Quenneville après son congédiement au Missouri.

Selon une source du Tribune, ce renvoi aurait été un message de Stan Bowman au reste de l’organisation pour rappeler son autorité. Ce serait aussi pour apaiser le président, John McDonough, qui veut le changement promis par Bowman. Comme la majorité du noyau des Hawks a des clauses de non-échange, ce n’est pas nécessairement facile d’apporter ces changements et en renvoyant Kitchen, Bowman a choisi la voie plus rapide et facile même si on ne l’avait pas vu venir.

Par contre, Chris Hine, qui a écrit ce texte pour le Tribune, rappelle que ça pourrait relancer les problèmes entre Quenneville et Bowman qui avaient fait surface avant les Coupes de 2013 et 2015. Ces championnats ont acheté la paix, mais le renvoi de Mike Kitchen pourrait relancer le tout. Ce sera à suivre au cours des prochaines semaines et des prochains mois, mais c’est un rappel que les victoires aident le moral sans toutefois régler le tout et une fois que les gains cessent, ces problèmes ont tendance à refaire surface.

Via Puck Daddy