Christophe Perreault

Jeff Carter n’a pas de clause de non-échange, mais c’est tout comme

Rumeurs
Embed from Getty Images

Bob McKenzie et Pierre LeBrun ont piloté l’édition d’Insider Trading de jeudi soir et ils ont été particulièrement intéressants lorsqu’ils ont parlé des Kings de Los Angeles. LeBrun a expliqué que Drew Doughty et Anze Kopitar n’allaient pas bouger, mais qu’il y a de plus en plus d’équipes qui tournent autour de de Jonathan Quick.

Le gardien de 32 ans n’a pas de clause de non-échange et avec la bonne performance de Cal Petersen dans un marché rempli d’acheteurs devant le filet, ça pourrait être une bonne opportunité pour les Kings de se défaire d’un contrat qui deviendra éventuellement embêtant. Après cette saison, il reste quatre ans au contrat du gardien qui aura un impact de 5,8 M$.

Un autre joueur qui n’a pas de clause de non-échange et qui pourrait attirer de l’intérêt est Jeff Carter. C’est Bob McKenzie qui en a parlé dans cette chronique et il a noté que l’attaquant n’avait pas cette protection, mais il a noté qu’il aurait une autre avenue pour forcer la main des Kings par rapport à sa future destination. McKenzie a rappelé que Jeff Carter était heureux à Los Angeles, donc s’il est bougé, on peut le comprendre de vouloir choisir sa prochaine destination.

Normalement, ça prend une clause de non-échange pour faire ça, mais dans le cas de Carter, il peut menacer la retraite. Ça fait en sorte que les équipes qui feront son acquisition s’assureront de ne pas dépenser les atouts nécessaires pour rien tandis que les Kings ne voudront pas l’envoyer n’importe où puisqu’il pourrait prendre sa retraite et nuire à leur plafond salarial.

À cause de la structure de son contrat, il ne laisserait « que » 7 M$ sur la table et il aurait un impact de 3,75 M$ sur la masse de Los Angeles pendant trois ans. Bref, dans cette situation, les Kings perdraient l’un de leurs meilleurs atouts offensifs en ne libérant même pas 1,5 M$ sous le plafond salarial.

C’est clairement un gros bluff si l’attaquant veut continuer de jouer, mais c’est un outil qu’il a dans sa poche et ce sera intrigant de voir s’il sera prêt à l’utiliser pour forcer les Kings à le garder ou à accepter un retour inférieur en l’envoyant dans une destination qu’il aurait choisi auparavant.