Jarome Iginla // Pourquoi Dan Bylsma est obligé de gagner la Coupe et que l’échange avec les Bruins es tombé à l’eau

Rumeurs

Ce matin, Jarome Iginla était accompagné de son coéquipier Mike Cammalleri et de l’assistant DG Craig Conroy lors de sa conférence de presse d’adieux. C’était émotif. Je crois plusieurs personnes dans la salle ont soudainement eu une crise d’allergie : yeux rouges et reniflement. Jarome Iginla a mentionné que l’opportunité de jouer avec Sidney Crosby et Evgeni Malkin a été le facteur décisionnel d’accepter d’être échangé aux Penguins de Pittsburgh. De mon côté, j’ai discuté avec un informateur du blogue et celui-ci m’a raconté que c’est Jarome Iginla qui a fait avorter la transaction avec les Bruins de Boston. Celui-ci semble avoir raison puisque Peter Chiarelli, DG des Bruins vient de déclarer ceci:

« Hier midi, nous nous sommes faits dire que nous avions Jarome. Puis ver minuit moins quart, Jay Feaster m’a téléphoné pour me dire que Jarome avait le dernier mot et qu’il choisissait Pittsburgh. »

TSN s’excuse

Encore une fois, la saga d’hier soir a encore fait baisser ma cote d’amour pour Twitter. Si Bob McKenzie de TSN est capable de propager de fausses informations, imaginez le nombre de cochonneries qu’on va lire sur Twitter d’ici le 3 avril. Le 1er avril va être une journée dégueulasse sur ce réseau social. Beau geste de Bob McKenzie qui prend le blâme en tant qu’équipe alors qu’on sait tous que c’est Aaron Ward qui s’est planté en voulant scooper son compétiteur Nick Kypreos de Sportsnet et ses collègues Dregger et McKenzie de TSN.

Jarome Iginla avec les Penguins

Les gens de Pittsburgh sont vraiment excités de voir Jarome Iginla. On retrouve déjà son jersey #12 des Penguins en boutique.

Dan Bylsma est obligé de gagner la Coupe Stanley

Les récentes transactions de Ray Shero mettent une énorme pression sur le coach des Penguins. Dan Bylsma a gagné la Coupe Stanley avec les Penguins, mais c’était avec le club, le système et la discipline de Michel Therrien. Depuis, avec Dan Bylsma derrière le banc, les Penguins sont incapables de traverser 2 rondes en séries éliminatoires. En 2010, ils ont perdu en 2e ronde contre Montréal. En 2011, Tampa Bay les ont sorties en 7 matchs en 1re ronde. L’an dernier, les Flyers les ont traversés en 6 matchs, encore une fois en 1re ronde.