Jack Eichel et les Sabres ont dû s’assurer qu’ils étaient sur la même page

Rumeurs
Embed from Getty Images

Bob McKenzie est ressorti de sa semi-retraite sur Twitter lundi après une longue pause estivale et il en a profité pour faire peur aux fans des Sabres en parlant de rumeurs de transaction entourant Jack Eichel.

Après avoir parlé à l’agent, McKenzie a confirmé que Jack Eichel n’avait pas demandé de transaction même s’il est tanné de perdre. Malgré ça, plusieurs clubs ont appelé les Sabres depuis l’arrivée en poste de Kevyn Adams, incluant les Rangers de New York. Les Sabres ont écouté, mais ils n’ont pas vraiment d’intérêt à l’échanger et il n’y a pas eu de traction dans ce dossier malgré ces appels selon McKenzie.

Ça a par contre mené à un dialogue entre Jack Eichel et les Sabres par rapport à ce qu’ils veulent (se remettre à gagner) et quand ils veulent le faire. En gros, Eichel est prêt à attendre, mais on sent qu’il commence à être impatient.

C’est bon de noter qu’il reste encore deux ans avant que la clause de non-mouvement de Jack Eichel entre en jeu, ce qui lui donnera plus de pouvoir. Il lui reste aussi six ans de contrat avec un impact salarial de 10 M$, donc les deux côtés ont avantage à régler ce dossier et à se mettre sur la même page.

C’est d’autant plus le cas quand on plonge plus loin dans les chiffres et qu’on voit que le centre des Sabres est l’une des vedettes les plus sous-appréciées dans la LNH. IL fait un travail exceptionnel à Buffalo, mais l’entourage autour de lui n’est pas à un niveau suffisant pour lui donner les victoires et l’attention que son jeu mérite.

D’ailleurs, l’équipe n’a que cinq attaquants sous contrat pour la prochaine saison et avec ces infos par rapport à Jack Eichel, il ne faudrait pas être surpris s’ils faisaient du bruit dans des dossiers d’agents libres lors des prochains jours.