Insider Trading // Les Olympiques, la Coupe du monde et Nikita Nikitin

Insider-Trading-600x338

Comme le marché des transactions est toujours assez tranquille, les informateurs de TSN (Darren Dreger, Pierre Lebrun et Bob McKenzie) se sont concentrés sur les dossiers administratifs dans leur chronique Insider Trading de mardi soir. Voici ce qu’ils ont dit :

Les Olympiques

Pierre Lebrun a lancé le bal en disant que la LNH, l’IIHF et l’association des joueurs se sont rencontrés pour la première fois à propos des Jeux Olympiques de 2018 en Corée du Sud. Ces 3 parties doivent s’entendre pour que les joueurs de la LNH puissent participer aux prochains Olympiques, donc cette première rencontre est une bonne nouvelle. C’était toutefois assez préliminaire alors qu’ils planifiaient plus le processus de discussion. Par contre, Lebrun a noté que les Jeux de 2018 n’ont pas été les seuls qui ont été mentionnés puisque ceux de 2022 à Pékin ont également été discutés.

Bob McKenzie a dit que c’était un détail important puisque la LNH ne voulait rien savoir des Jeux de la Corée avant que ceux de 2022 soient accordés à la Chine. Bien évidemment, il s’agit d’un marché que le circuit Bettman veut développer, donc ça pourrait aider les négos.

La Coupe du monde

Dreger est revenu sur sa nouvelle de ce matin par rapport à l’équipe d’entraîneurs du Canada pour la Coupe du monde. Dreger a révélé qu’un autre entraîneur n’ayant pas vraiment d’expérience internationale allait se joindre à Babcock, Quenneville et Julien et que ce sera dévoilé jeudi. Ça exclue donc Ken Hitchcock, qui était à Sotchi.

Lebrun en a ajouté en disant que Quenneville investissait dans son futur international avec ce poste puisque ça lui permet de prendre de l’expérience avec Hockey Canada pour être prêt à devenir entraîneur-chef lorsque Babcock décidera d’arrêter ou que l’organisation canadienne choisisse de passer à un autre coach.

Nikita Nikitin

Bob McKenzie a terminé en parlant d’un joueur surprenant qui fait jaser sur le marché des transactions à cause de la demande de défenseurs. Il s’agit de Nikita Nikitin, qui évolue présentement pour le club-école des Oilers. Il a un impact de 4,5 M$ sur la masse dans la LNH, donc les Oilers veulent se défaire de ce contrat autant que possible même s’ils savent qu’ils devront absorber une partie de son salaire. Selon McKenzie, les équipes intéressées veulent le laisser reprendre son rythme dans les mineures avant de faire son acquisition, mais l’Avalanche ferait partie du groupe

Tags: