Il n’y a pas beaucoup d’intouchables chez les Rangers

Pendant le 6e match entre les Sharks et les Blues, Larry Brooks, du New York Post, a publié un texte très révélateur sur les plans des Rangers cet été. Brooks s’attend à beaucoup de changements dans l’alignement de New York, mais ils seraient créés à partir de transactions et non de signatures d’agents libres comme on voit habituellement avec les Rangers.

Ceci étant dit, Dan Girardi est l’un des joueurs qui ne quittera pas pendant la saison morte. Selon Brooks, les Rangers n’ont pas demandé au défenseur de lever sa clause de non-mouvement et ils ne prévoient pas racheter son contrat auquel il reste 4 saisons pendant lesquelles il aura un impact de 5,5 M$ sur la masse salariale. Les Rangers espèrent qu’un été de repos lui permettra de revenir sur la bonne voie puisqu’il était l’un des pires défenseurs de la ligue l’an passé et que son contrat le rend intouchable pour les autres équipes.

Il n’est pas le seul intouchable à New York, mais il y en a pas mal moins qu’on pourrait croire et ceux qui se retrouvent dans ce groupe ne sont pas tous évidents. Brooks a écrit que les Rangers allaient écouter toutes les offres de transaction sauf celles concernant Henrik Lundqvist, le défenseur Brady Skjei et l’attaquant russe Pavel Buchnevich.

Ça laisse donc beaucoup de joueurs de renom disponibles à New York (en plus de Rick Nash, Brooks liste McDonagh, Stepan, Brassard, Hayes et Kreider). Ceci étant dit, c’est bon de noter que plusieurs de ces joueurs ont des clauses de non-échange, ce qui complique le travail du DG. Après tout, Doug Wilson a déjà voulu démolir l’équipe qui vient de se qualifier pour la finale, mais des clauses du genre l’en ont empêché.

Parmi les joueurs dont les clauses ne sont pas encore en vigueur, on retrouve Ryan McDonagh et Derek Stepan. Si les Rangers échangent l’ancien choix du Canadien, ce sera un signe que la direction est sérieuse. Si le capitaine n’est pas en sécurité personne ne l’est. Pour ce qui est de Stepan, Brooks l’a lié au Wild, qui évolue dans son état natal.

Au niveau des additions possibles, Brooks ne croit pas que les Rangers aient la place sous le plafond pour signer Steven Stamkos, donc ils ne devraient pas faire partie de cette course. Ils ne devraient pas poursuivre Kevin Shattenkirk non plus parce qu’après la saison 2016-17, il aura besoin d’un nouveau contrat qui le paiera plus de 6,5 M$ par année, ce qui est trop cher pour New York.

Les Rangers parlent toutefois encore à Keith Yandle, qui sera agent libre le 1er juillet. Il risque de recevoir plus de 45 M$ sur 7 ans, ce qui, encore une fois, est trop dispendieux pour les Rangers, donc ses chances de revenir sont faibles, mais il y a encore une discussion.

Un agent libre qui sera pourchassé par les Rangers sera Jimmy Vesey, l’ancien choix des Prédateurs qui deviendra agent libre le 15 août prochain. Les Leafs et les Bruins sont les grands favoris dans cette course, mais Brooks écrit que les Rangers tenteront de s’y insérer.