Erik Gudbranson aurait refusé une prolongation de contrat à long terme avant son échange

L’échange d’Erik Gudbranson en a surpris plusieurs (incluant le capitaine des Panthers) mercredi soir. Même s’il n’avait qu’un contrat d’un an, certains le voyaient comme le futur capitaine de l’équipe et Dale Tallon disait qu’il faisait partie du noyau plus tôt ce mois-ci. Par contre, son style de jeu ne cadre pas avec la nouvelle philosophie de l’équipe et il fit parfaitement avec ce que les Canucks veulent faire.

Ce n’était toutefois pas la seule chose qui a motivé cette transaction. Bien évidemment, le retour obtenu par l’organisation entre en compte, mais il y a également le fait que l’avenir à long terme d’Erik Gudbranson en Floride n’était pas aussi certain qu’on pourrait le croire.

Gudbranson aura droit à l’autonomie complète en 2018 et il évolue présentement avec un contrat d’un an d’une valeur de 3,5 M$ qu’il a signé au début du mois. Avant de signer ce contrat, les Panthers lui auraient offert une prolongation de 4 ans d’une valeur de 18 M$ (impact de 4,5 M$ sur la masse), mais il aurait refusé et c’est une des raisons pour lesquelles il fait maintenant partie de l’organisation des Canucks. Il faudra suivre au cours des prochaines années pour voir si c’était une bonne décision financière de sa part ou non.

AJOUT : Les Panthers et l’agent de Gudbranson ont réfuté cette histoire.