Elliotte Friedman ouvre la porte aux rumeurs concernant Alex Galchenyuk

Rumeurs

Alex Galchenyuk

On est finalement à une semaine de la date limite des échanges, ce qui veut dire que les rumeurs vont sortir d’un peu partout au cours des prochains jours. C’est souvent n’importe quoi, mais quand ça vient des gars les plus respectés du milieu (McKenzie, Friedman, Dreger, Lebrun, Custance, Johnston, Kypreos et Lavoie), on n’a pas le choix d’écouter.

C’est pour ça que l’intervention de Friedman à la radio lundi matin ainsi que ses réponses pendant un entretien sur Reddit en après-midi sont très intéressantes pour les fans du Canadien. À la radio, Friedman est revenu sur le fait qu’il ne pensait pas que Galchenyuk allait être échangé plus tôt cette saison.

Il a continué en disant qu’il pensait encore que c’était l’option la plus probable, mais que si Bergevin pouvait obtenir quelque chose qu’il pourrait garder à long terme en retour, il le considérerait. Sur Reddit, Friedman s’est demandé si quelqu’un allait faire un pitch pour obtenir Galchenyuk. Il a répété que Montréal ne le ferait pas sans obtenir un joueur qu’ils pourraient contrôler à long terme et il a ajouté que ça prendrait un joueur avec un âge semblable au #27.

Bien évidemment, les réponses qui ont suivi cette information pointaient vers Jonathan Drouin puisqu’il est un des seuls autres joueurs du même âge qui est clairement disponible. En plus, il est Québécois, donc c’est pratiquement obligatoire de mentionner le Canadien dans les rumeurs qui l’impliquent.

Par contre, plus tard dans le questionnaire, Friedman a écrit qu’il serait surpris si Drouin s’en venait à Montréal. Pratiquement au même moment, Georges Laraque a mentionné sur les ondes de 91,9 Sports que selon son agent, Yzerman voulait Galchenyuk contre Drouin. Ça semblait donc être une possibilité, mais on dirait que c’était trop au goût de Bergevin.

Malgré cette info, c’est difficile de prévoir ce que le Canadien fera puisque comme Friedman nous le rappelait dans l’excellent texte de Guillaume Lefrançois ce matin, c’est très difficile d’obtenir des informations directement de la part du Tricolore. Souvent, elles viennent des autres organisations, qui n’ont pas peur de parler des autres formations parce que dérange leur joueurs et non les leurs.

Dans ce cas-ci, à cause des discussions concernant Drouin, l’info de Friedman pourrait venir de Tampa Bay. En plus, dans son questionnaire Reddit, l’informateur a noté l’importance de parler aux dirigeants en personne pour renforcer les liens de confiance lorsque vient le temps de couler des informations. Comme Friedman était à Tampa Bay il y a moins d’un mois pour un match Leafs-Bolts, ce n’est pas difficile de faire le lien de ce côté.

Ceci étant dit, l’information pourrait aussi très bien venir d’ailleurs et dans ce temps-là, il faut se demander pourquoi une équipe laisse couler une information du genre. Comme on sait que ça ne vient pas du Canadien, l’option la plus probable serait une équipe qui a parlé de Galchenyuk avec le Tricolore et qui veut leur mettre un peu de pression après un ralentissement dans les négociations. Ce n’est jamais idéal pour une équipe quand un joueur apprend qu’il est disponible, mais ça fait partie de la game des négociations en 2016.

Malgré tout ça, il ne faut pas paniquer (même si c’est facile à ce temps-ci de l’année) et se rappeler que Friedman a mentionné qu’il croit toujours que c’est plus probable que Galchenyuk soit dans l’uniforme du Canadien en mars qu’il ne le soit pas. De la façon dont il en parle, c’est aussi bon de pointer que ce n’est pas Bergevin qui magasine le jeune centre et qu’il est seulement à l’écoute. Bref, il fait son travail et considérant le talent de Galchenyuk et son utilisation à Montréal, c’est normal qu’il ait des discussions concernant son futur.