Dennis Wideman et le juge de lignes ont subi une commotion cérébrale lors de leur collision

La LNH et l’association des joueurs ont publié des communiqués par rapport à la suspension de 20 matchs de Dennis Wideman mercredi soir et ça nous a permis d’apprendre quelques détails intéressants. Tout d’abord, on sait que le cas ira en appel devant Gary Bettman et que ça risque de se rendre devant un arbitre neutre par la suite.

La vidéo publiée par la LNH nous a également appris que Wideman a été diagnostiqué avec une commotion cérébrale après la rencontre. Pendant le match, il a refusé de quitter pour se faire évaluer, ce qui pourrait coûter assez cher aux Flames à cause du protocole de la ligue à suivre dans ces situations.

Le défenseur des Flames n’a toutefois pas été le seul à subir une blessure sur cette séquence. Selon Bob McKenzie, Don Henderson a également subi une commotion cérébrale à cause de cet impact et il n’a toujours pas recommencé à patiner à cause de ses symptômes.

Comme la ligue voulait envoyer un message pour ses arbitres, cette blessure n’a sûrement pas aidé le cas de Wideman. De l’autre côté, l’historique du défenseur (pas d’amende ou de suspension en carrière) a été pris en compte par la ligue.