Cory Schneider veut 60 départs au New Jersey avant de signer un nouveau contrat


Les Devils ont une situation intéressante devant le filet. Leur légende, Martin Brodeur, voit son contrat venir à échéance cette saison et c’est difficile de le voir revenir au New Jersey où Cory Schneider semble être le gars du futur. Le seul problème du côté de Schneider, c’est qu’il sera agent libre sans restriction à la fin de la prochaine saison.

Ça veut donc dire que les Devils pourraient se retrouver sans gardien dans 2 ans si Schneider ne voulait pas rester avec l’équipe. Heureusement pour eux, Schneider a l’air d’un gars qui veut rester au New Jersey, mais il a ses conditions.

Sa condition principale vient au niveau des départs. Il veut 60 départs l’an prochain et il veut devenir le gardien partant de l’équipe. Cette année, il a partagé les départs avec Martin Brodeur (43 pour Schneider et 39 pour Brodeur) malgré le fait qu’il était vraiment meilleur que le gardien québécois (% d’arrêts de 92,1% vs 90,1% et moyenne de buts alloués de 1,97 vs 2,51 pour Brodeur).

Bien évidemment, il n’a pas le goût de revivre ça, surtout que c’est l’histoire de sa carrière alors qu’il a fait la même chose avec Roberto Luongo à Vancouver. Il a donc été clair avec les journalistes et les dirigeants. Je pense que c’est pleinement son droit et qu’il fait bien d’en profiter pendant qu’il a le gros bout du bâton dans la négociation.