Christophe Perreault

On connait maintenant les compensations pour les offres hostiles de 2016

Dans son excellente chronique 30 thoughts, Elliotte Friedman nous a appris quelles allaient être les compensations pour les offres hostiles de 2016. Ces compensations ne changent pas année après année, mais les branches de salaire s’ajustent au plafond salarial et à l’inflation. C’est rare qu’elles entrent en jeu, mais c’est toujours bon à savoir au cas où un DG décide de faire suer le reste de la LNH.

Depuis 1997, ces compensations n’ont été utilisées qu’à une seule reprise. Les Oilers ont donné des choix de 1ère, 2e et 3e ronde aux Ducks en 2008 en retour de Dustin Penner. Le dernier joueur à accepter une offre hostile a été Ryan O’Reilly, qui avait signé un contrat de 2 ans de 10 M$ avec les Flames en 2013. L’Avalanche a égalé l’offre, mais ça a amplifié les problèmes entre l’organisation et le joueur, qui a finalement été échangé aux Sabres.

Avant O’Reilly, le dernier à avoir signé une offre hostile était Shea Weber en 2012. Les Flyers doivent remercier le ciel à tous les jours que les Preds aient accoté l’offre de 14 ans d’une valeur de 110 M$.

Cette année, l’équipe qui aurait le plus de chances d’être visée se retrouve à Anaheim. Les Ducks ont un groupe impressionnant d’agents libres avec restriction à signer (Rakell, Vatanen, Lindholm, Andersen, Pirri et… Tokarski). Plusieurs croient qu’ils en échangeront un ou deux, mais s’ils niaisent trop avec la puck, un DG désespéré pourrait venir contrecarrer leurs plans.

Ceci étant dit, les chances que ça arrive sont quand même faibles puisque selon Friedman, quelques dirigeants de la ligue s’attendent à ce que l’équipe forcent certains de ces joueurs à signer leur offre qualificative (contrat d’un an) s’ils ne sont pas capables de s’entendre à long terme. C’est un outil qui est rarement utilisé et qui est à l’avantage des DG, donc ce serait surprenant qu’ils scrappent le retour de cet outil avantageux avec une méthode que l’on ne voit pratiquement jamais.

Compensations

Moins de 1 239 226$ – Rien
Entre 1 239 227$ et 1 877 615$ – Un choix de 3e ronde
Entre 1 877 616$ et 3 755 233$ – Un choix de 2e ronde
Entre 3 755 234$ et 5 632 847$ – Un choix de 1ère et un choix de 3e ronde
Entre 5 632 848$ et 7 510 464$ – Un choix de 1ère, de 2e et de 3e ronde
Entre 7 510 465$ et 9 388 080$ – 2 choix de 1ère, un choix de 2e et un de 3e
Plus de 9 388 080$ – 4 choix de 1ère ronde