Christophe Perreault

On connait maintenant le prix demandé par les Leafs pour William Nylander

Rumeurs
Embed from Getty Images

Encore une fois mardi soir, William Nylander a été le sujet principal de discussion dans la chronique Insider Trading de TSN. Bob McKenzie a expliqué que présentement, les Leafs approchent ce dossier de deux façons. Ils négocient encore avec le joueur pour voir si une entente peut être conclue, mais ils étudient aussi le marché pour voir ce qui s’y retrouve.

De ce côté, Darren Dreger a mentionné que le prix demandé pour William Nylander allait être un défenseur de top quatre et un attaquant de top neuf. Bref, Toronto ne veut pas d’atout futur et ils veulent continuer à bâtir leur équipe gagnante.

Si jamais il y a une transaction, les Hurricanes doivent être considérés comme les favoris et c’est d’eux que Bob McKenzie a parlé le plus longuement. Selon l’informateur, Brett Pesce serait disponible aux Leafs dans cette transaction, mais ils ne veulent pas céder Jaccob Slavin, qui aurait certainement été en demande par Toronto. Les Kings, les Panthers et le Wild sont les autres équipes que McKenzie a nommées dans ce dossier.

Il faut toutefois mentionner que les Leafs sont en position avantageuse pour le signer. Comme le graphique ci-dessous le démontre, étant donné que Nylander signe son contrat au cours de la saison, son impact sur le plafond sera plus imposant que son salaire moyen lors de la première année, mais il sera inférieur par la suite. Bien évidemment, pour les Leafs, c’est idéal puisqu’ils ont de la place en masse cette année et que ça devient plus compliqué par la suite, mais ça pourrait causer des problèmes à une formation qui ferait son acquisition.

Au même moment où la chronique a été partagée, Elliotte Friedman nous a appris la signature d’un autre jeune joueur à un contrat à long terme. Il s’agit du défenseur des Coyotes, Jakob Chychrun, qui reviendra au jeu ce soir après une autre opération au genou. Il a paraphé une prolongation de contrat de six saisons avec un impact salarial de 4,6 M$.

C’est tout un pari pour un gars qui a été blessé plus souvent qu’à son tour depuis le début de sa carrière, mais les Coyotes lui font visiblement confiance et ils prennent le pari qu’ils obtiennent un rabais en le signant avant qu’il commence à performer. Pour Chychrun, c’est une sorte d’assurance pour toutes ses blessures qui l’incommodent au cours des dernières années.